Larqué

Larqué : « Al-Khelaifi, on ne peut pas l’exonérer de la responsabilité de l’échec relatif du PSG »

Nasser al-Khelaifi, en tant que président du PSG, a sa part de responsabilité dans tous les bilans du club. Et bien sûr sportifs. Cette saison, le dirigeant n’a pas « été en forme », juge sur RMC Jean-Michel Larqué. Surtout en nommant Patrick Kluivert le 14 juillet 2016.

« Il est un des responsables de l’échec, pas le seul. Mais à la hauteur de ses responsabilités de président. Nasser al-Khelaifi a fait plus de bonnes choses que de mauvaises depuis qu’il est au PSG. Mais cette saison, on ne peut l’exonérer de la responsabilité de l’échec relatif. NAK comme parfois un joueur, ou un entraîneur, n’a pas été en forme. Il n’a pas trouvé le bon directeur du football qui à part de Draxler et Meunier n’a pas trouvé les bons joueurs. Pourquoi Ben Arfa a été liquéfié cette saison ? C’est sa responsabilité et celle de l’entraîneur. A son niveau, en tant que président, il a participé à ce relatif échec ».

À propos Redaction

x

Check Also

Monaco coule à pic contre Leipzig à quelques jours de recevoir le PSG

La campagne de Ligue des Champions aura été un bref chemin de croix pour l‘AS ...