Le syndicat des arbitres répond à Nasser Al-Khelaifi

Après la défaite face à Nice, Nasser Al-Khelaifi était très remonté contre le niveau de l’arbitrage et a lancé, en zone mixte, un pavé dans la mare en évoquant l’absence d’arbitre français lors de la dernière Coupe du Monde. Et en qualifiant l’arbitrage national de “cauchemar”, le président parisien s’est attiré les foudres de SAFE. Le syndicat des arbitres d’élite a en effet publié un communiqué, fustigeant l’attitude et les propos de Nasser Al-Khelaifi.

« Le SAFE déplore et condamne les déclarations du Président du PSG à l’issue de la rencontre OGC Nice – PSG d’hier soir. Comment ne pas s’interroger après de tels propos à l’emporte-pièce ? Tout en reconnaissant la faillite de son équipe, la supériorité de son adversaire et la logique sportive, le Président du PSG charge l’arbitrage, le qualifiant de « cauchemar » : vieille recette éculée du contre-feu que nombre de ses homologues éminents ont éprouvée avant lui. 

Le SAFE en appelle à des comportements responsables et réfléchis en cette fin de saison qui voit des tensions très fortes, sur et autour des terrains, qui dépassent les simples enjeux sportifs – en témoignent ces matches à huis-clos fermes ou avec sursis, ou délocalisés. Le SAFE en appelle à des relations apaisées et constructives entre les arbitres et les dirigeants, encadrements et joueurs. Dans un esprit constructif et apaisé, le SAFE invite d’ailleurs le Président du PSG à son Assemblée Générale le 27 mai prochain, à 16h30 à Paris, ainsi que tous les présidents des clubs professionnels qui souhaiteraient y assister, pour débattre. »

Le communiqué complet sur le site du SAFE.

 

À propos Quentin Polin

x

Check Also

Kehrer : “Maintenant que je suis là, je sais que les grands joueurs sont aussi des hommes”

Arrivé cet été au Paris Saint-Germain, Thilo Kehrer continue de prendre ses marques dans son nouveau ...