Le syndicat des arbitres répond à Nasser Al-Khelaifi

Après la défaite face à Nice, Nasser Al-Khelaifi était très remonté contre le niveau de l’arbitrage et a lancé, en zone mixte, un pavé dans la mare en évoquant l’absence d’arbitre français lors de la dernière Coupe du Monde. Et en qualifiant l’arbitrage national de « cauchemar », le président parisien s’est attiré les foudres de SAFE. Le syndicat des arbitres d’élite a en effet publié un communiqué, fustigeant l’attitude et les propos de Nasser Al-Khelaifi.

« Le SAFE déplore et condamne les déclarations du Président du PSG à l’issue de la rencontre OGC Nice – PSG d’hier soir. Comment ne pas s’interroger après de tels propos à l’emporte-pièce ? Tout en reconnaissant la faillite de son équipe, la supériorité de son adversaire et la logique sportive, le Président du PSG charge l’arbitrage, le qualifiant de « cauchemar » : vieille recette éculée du contre-feu que nombre de ses homologues éminents ont éprouvée avant lui. 

Le SAFE en appelle à des comportements responsables et réfléchis en cette fin de saison qui voit des tensions très fortes, sur et autour des terrains, qui dépassent les simples enjeux sportifs – en témoignent ces matches à huis-clos fermes ou avec sursis, ou délocalisés. Le SAFE en appelle à des relations apaisées et constructives entre les arbitres et les dirigeants, encadrements et joueurs. Dans un esprit constructif et apaisé, le SAFE invite d’ailleurs le Président du PSG à son Assemblée Générale le 27 mai prochain, à 16h30 à Paris, ainsi que tous les présidents des clubs professionnels qui souhaiteraient y assister, pour débattre. »

Le communiqué complet sur le site du SAFE.

 

À propos Quentin Polin

x

Check Also

Marseille ne gagne toujours pas à Bordeaux, tous les résultats de la 13e journée

Pour clôturer cette 13e journée de Ligue 1, les Girondins de Bordeaux et l’Olympique de ...