L’arrivée de SFR ne va pas profiter aux clubs français, l’UEFA ayant modifié son mode de redistribution

Actuellement sur beIN Sports et Canal+ jusqu’à la fin de la saison prochaine, la Ligue des Champions va désormais passer sur SFR Sport à compter d’août 2018 et jusqu’en 2021. La chaîne du groupe Altice de Patrick Drahi vient de frapper un grand coup et déboursera environ 350M€ pour diffuser conjointement la Champions League et l’Europa League en exclusivité. Des droits qui se scindent en deux parties : 315M€ pour la C1, 35M€ pour la C3. Actuellement les droits TV sont répartis en 140M€ pour la C1 (50M€ pour Canal+, 90M€ pour beIN Sports) et 25M€ pour la C3. Soit une évolution totale de +112% pour le market pool français.

Le market pool est un terme à la mode chez l’UEFA. Avec cette expansion, ce sont surtout les clubs français engagés en Europe qui devaient se frotter les mains de cette surenchère. Ainsi, le market pool favorisait les clubs des pays dont les télévisions investissent le plus d’argent pour acquérir les droits de la Ligue des Champions. Mais, à partir de 2018, l’UEFA va changer son système de dotations. L’instance européenne ne reversera plus 40% du market pool national aux clubs français mais plus que 15%. Une aubaine qui profitera à tout le monde, y compris aux clubs portugais, belges, russes, etc…

Cette année, l’UEFA reverse 75M€ de droits TV envers les trois clubs engagés en Ligue des Champions : 30M€ pour le PSG, 23M€ pour Monaco, 22M€ pour Lyon. Ce qui représente plus ou moins la moitié de la dotation totale accordée. Avec cette explosion des droits TV pour les clubs français sur la scène européenne, l’impact sera minime, même si les clubs français vont désormais bénéficier des sommes versées par d’autres médias européens.

À propos Grégoire Anne

x

Check Also

La France progresse, la Russie aussi : le point sur la semaine européenne au Coefficient UEFA

Qui dit semaine européenne, dit récapitulatif du coefficient UEFA sur Canal Supporters ! Pour la cinquième ...