Praud

Praud : « Qui remonte les pendules au PSG ? Qui sonne la charge ? »

L’équipe du PSG n’existe pas dans l’opposition, Unai Emery a failli, Pascal Praud rejoint le clan des commentateurs qui critiquent, sans aller plus loin que la critique.

« On peut faire semblant. On peut taper sur la table comme un enfant qui refuse d’avaler sa blédine. On peut crier, vitupérer, regretter. 2016/2017 est un échec. Unaï Emery fait moins que bien que Laurent Blanc. Un titre de champion aurait pu sauver l’Espagnol. Une deuxième place le condamne, affirme le journaliste sur son blog Yahoo ! Sport. A Barcelone comme à Nice, les mêmes causes produisent les mêmes effets. Qui est le patron dans ce vestiaire ? Qui remonte les pendules ? Qui sonne la charge ? J’ai peur que les généraux du PSG, généraux cinq étoiles qui ont gagné sinon des batailles fantômes du moins des guerres en dentelles, j’ai peur que cet état-major soit une armée parfaite pour les temps de paix. Je crains qu’au premier coup de canon, ces soldats prennent le maquis. Il existe des militaires pour la guerre de tranchées. Et d’autres plus à l’aise pour la parade du 14 juillet. Ce Paris-là manque de tempérament plus que que de talent. Mettez un grain de sable dans cette mécanique et patatras : tout s’effiloche ! »

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

Domenech : « Le PSG va être emmené par ce potentiel offensif qu’il n’avait pas forcément avant »

Le Paris Saint-Germain réalise un sans-faute depuis le début de la saison. Mais c’est surtout ...