Revue de presse PSG

Vu et lu dans la presse française au sujet du PSG ce dimanche 7 mai 2017.

« Le PSG, en ballottage très défavorable pour le titre face à Monaco, s’est quand même imposé ce samedi avec sérieux mais sans entrain face à la lanterne rouge Bastia (5-0). Un temps maussade, des tribunes clairsemées comme rarement cette saison à Paris, un début de match pauvre en rythme et en occasions : jusqu’à l’ouverture du score par le Brésilien Lucas, superbement servi par Blaise Matuidi (33e ), le Parc des Princes n’a pas eu beaucoup d’occasions de s’enflammer. Marco Verratti (35e ), Edinson Cavani (76e , 89e ) et Marquinhos (82e ), tous buteurs, ont heureusement égayé la soirée parisienne par la suite… résume l’AFPEncore faut -il vite oublier le but de Verratti, marqué de loin, mais très peu fair-play car inscrit alors que le gardien corse Jean-Louis Leca, croyant le match arrêté, prenait des nouvelles du Parisien Blaise Matuidi, tombé dans sa surface (35e ) ! »

« Les Parisiens ont fait preuve de caractère après la défaite sur la Côte d’Azur, juge Le Parisien. Les entrées en jeu réussies de Lo Celso et de Guedes ont démontré que la concurrence et l’émulation pouvaient rafraîchir Paris. On peut penser qu’à ce stade de la saison, ils méritent d’être testés sur plus d’un quart d’heure, mais ils donnent du crédit à l’entraîneur quand il indique que « les joueurs pour gagner sont déjà à Paris ». […] Giovani Lo Celso disposait de dix minutes pour convaincre hier après-midi. Pas une de plus. L’Argentin de 21 ans a réussi sa mission, au-delà de toutes les espérances. Sur le terrain depuis moins de 60 secondes, il réalisait une percée dans la surface bastiaise, le ballon collé à son pied gauche, ponctuée d’un grand pont et conclue d’une passe décisive délicieuse pour Marquinhos qui aurait très bien pu finir sa course dans les filets corses sans l’intervention du Brésilien. Deux minutes après cette action de classe, il dévoilait une autre partie de sa palette technique. Un enchaînement contrôle-frappe de demi-volée. Le ballon était repoussé par la barre transversale, sous les applaudissements du Parc, surpris et conquis par ce nouveau visage du PSG. »

Les notes du Parisien : Trapp 6 / Meunier 6 / Marquinhos 6,5 / Thiago Silva 6 / Maxwell 6 / Verratti 7 / Rabiot 6 /Matuidi 6,5 / Draxler 6,5 / Cavani 7 / Lucas 6.5

Les notes de L’Equipe : Trapp 5 / Meunier 6 / Marquinhos 6 / Thiago Silva 6 / Maxwell 5 / Verratti 8 / Rabiot 5 /Matuidi 6 / Draxler 7 / Cavani 7 / Lucas 6

« Pour Paris, l’espoir n’a pas duré longtemps, commente L’Equipe. Kevin Trapp et ses coéquipiers ont-ils vraiment cru à une possible remontada? Il faudrait un cataclysme footballistique, digne d’un scénario du dessin animé Olive et Tom, pour que Monaco ne soit pas sacré champion de France. À Saint-Étienne ou face à Caen, le PSG aura la mission de finir honorablement cette saison 2016-2017 difficile. Deux victoires de plus porteraient son nombre de points final à 89, soit un total de champion. Cela sublimerait encore plus le titre de Monaco. Et ce n’est pas la balade d’hier qui peut nourrir des regrets. Les Corses sont parmi les adversaires les plus faibles ».

« C’était «Lo Celshow», lit-on également dans le quotidien sportif. De l’audace, toujours de l’audace, encore de l’audace, voilà ce que Giovani Lo Celso a proposé samedi. Thomas Meunier était également convaincu du potentiel de son jeune coéquipier  : « C’est un très, très bon investissement, je pense que lui et Gonçalo vont vraiment participer à la vie du club dans les années qui viennent. » Depuis samedi, on en est davantage convaincus pour Lo Celso. »

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

Maradona

Maradona pas « satisfait » du PSG mais séduit par Mbappé

Diego Armando Maradona a toujours une parole différente. La légende du football, dans une interview ...