Revue de presse PSG : Mercato, Antero Henrique, Berta, Alexis Sanchez, Bakayoko…

Vu et lu au sujet du PSG ce mardi 2 mai 2017 dans la presse nationale.

« Si la donne actuelle se confirme et que le PSG ne conserve pas sa couronne hexagonale, cette saison, après aussi le fiasco en Ligue des champions, sera ratée et illustrera les nombreuses erreurs (recrutement, nomination…) de management de la direction. Y compris si les deux Coupes nationales venaient encore garnir l’armoire à trophées du club, tranche L’Equipe. Ils doivent frapper fort cet été sur le marché des transferts. Tant chez les joueurs afin de relancer un groupe en fin de cycle que chez les dirigeants pour restructurer leur direction sportive. Nasser al-Khelaïfi cherche un nouveau directeur sportif. En fonction de son profil, il cohabitera peut-être avec Kluivert. Le président parisien a noué des contacts approfondis avec Antero Henrique. Le quotidien portugais A Bola annonçait même ce lundi que les deux parties avaient trouvé un accord. S’il y a un intérêt mutuel, on n’en est pas encore là. Proche de Marcelo Simonian plutôt que de Jorge Mendes, le célèbre conseiller portugais possède une grande expérience du poste mais jouit aussi d’une réputation mitigée, pour ne pas dire sulfureuse. C’est ce qui semble encore faire hésiter la direction parisienne. Elle a aussi approché Andrea Berta, le directeur sportif de l’Atlético de Madrid. L’intérêt est réel, mais les négociations sont plus ardues puisque Berta est en poste. Youri Djorkaeff a des soutiens en interne mais son inexpérience fait hésiter les décideurs. »

« Alexis Sanchez est la priorité offensive du recrutement parisien. Le joueur a rencontré il y a peu des dirigeants parisiens pour discuter d’un transfert, rappelle le quotidien sportif. Le club a ciblé aussi Tiémoué Bakayoko (22 ans – Monaco). Si Blaise Matuidi quitte la capitale, le PSG aura besoin de se renforcer dans l’entre-jeu pour épauler Verratti, Rabiot, Nkunku et Thiago Motta, qui devrait prolonger. Un ou deux latéraux, si Aurier s’en va, seront également recherchés, comme un quatrième défenseur axial. Au club, on annonce qu’avec la perte du titre un grand coup sera frappé au mercato. Il en va du projet parisien. »

« Trois questions agitent la coulisse parisienne, affirme Le Parisien. 1. Faut-il précipiter l’arrivée d’Antero Henrique ? 2.Faut-il lui adjoindre un profil plus technique et administratif capable de représenter le club dans les instances ou discuter avec les arbitres un soir de match ? 3. Quid de Patrick Kluivert ? […] Au sujet d’Unai Emery, il semble que la contestation gagne davantage de terrain en externe qu’en interne. Aujourd’hui le coach basque travaille sur la prochaine saison. Il se bat ainsi pour enrôler Alexis Sanchez, valide la prolongation de contrat de Thiago Motta ou insiste pour conserver Matuidi. […] L’effectif doit quand même être renouvelé. Un milieu de L1 est pisté. Un arrière gauche est prévu et la question du gardien n’est pas ficelée. Et il faudra aussi vendre. Jesé, Krychowiak, Ben Arfa et Lucas ne seront pas retenus. Les deux premiers seront même bradés ».

« Le profil d’Antero Henrique est celui d’un self-made-man. Le Portugais n’est pas issu du monde du football et a gravi presque tous les échelons au FC Porto, explique le quotidien francilien. Antero Henrique a notamment participé à la construction du légendaire réseau du club : 250 scouts et informateurs dans le monde entier qui ont fait de Porto un acteur incontournable du mercato mondial ces quinze dernières années. Le très probable futur dirigeant parisien parle anglais, italien, espagnol et français, en plus de sa langue natale. A Porto, son rôle était large et il s’impliquait amplement dans le management de l’équipe. « Il était très proche des joueurs, très apprécié et très à l’écoute de leurs besoins », souligne Rui Barros. « Antero connaît très bien le football européen et ses acteurs. Il va apporter beaucoup de choses. Quand il a quitté Porto, il se disait que seules quelques grosses écuries pouvaient espérer l’accueillir. » Ces derniers mois, Antero Henrique a dû faire face à des problèmes extra-sportifs qui auraient un temps inquiété le PSG au cours des discussions. Le Portugais, chez qui 72.000 € en liquide avaient été saisis, est accusé d’exercice illégal d’activités de sécurité privée. Il est actuellement jugé dans le procès Fénix, aux côtés de
53 autres prévenus. »

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters
x

Check Also

Handball : Quatre Parisiens dans l’équipe type de la Ligue des Champions

Le PSG Handball va jouer dans quelques minutes la demi-finale de la Ligue des Champions ...