Accambray : « J’aurais pu être le meilleur du monde, ma situation n’aurait pas évolué »

Arrivé au PSG en 2014, William Accambray quitte le PSG en faveur de Veszprem en Hongrie. L’arrière gauche n’a disputé que 26 matches sous les couleurs parisiennes, restant la majeure partie du temps sur le banc. Une situation difficile à vivre pour l’international français (101 sélections) qui s’est exprimé dans les colonnes de L’Equipe. L’incompréhension, la lassitude, un mélange de sentiments qui ont poussé William Accambray à envisager une fin de carrière.

« Dès le départ, je savais que cette saison allait être longue. Tout au long de l’année, j’ai fait mon boulot en étant performant sur le peu de temps de jeu qu’on me donnait. À chaque fois qu’on faisait appel à moi, j’étais très performant, à l’image de mon dernier match, où j’ai mis quatre buts en dix minutes. Maintenant, il me reste deux matches avec l’équipe de France. Je vais me donner à fond. Au début, cette situation me tracassait. Puis, au bout d’un moment, cela me passait à côté. À partir du moment où Paris avait nommé un nouveau coach (Zvonimir Serdarusic, ndlr), je ne me faisais aucune illusion. J’ai vite compris le fonctionnement. C’est vrai que, parfois, j’aurais pu perdre mon calme. J’ai même pensé arrêter le handball. J’aurais pu être le meilleur du monde, ma situation n’aurait pas évolué. »

À propos Quentin Polin

x

Check Also

L1 : les résultats complets de la 17e journée, Lyon, Monaco et Marseille ne lâchent rien

Pour clôturer cette 17e journée, l’Olympique de Marseille n’a pas fait dans le détail face ...