Daniel Riolo pointe la communication du PSG et un président qui « parle trop peu »

Dans L’Afterfoot sur RMC, Daniel Riolo a pointé du doigt la communication du Paris Saint-Germain, avec en ligne de mire le président Nasser Al-Khelaïfi. Le chroniqueur estime que ce dernier « parle trop peu » et que cela porte préjudice au club.

« Le principal responsable de tout ça c’est Nasser Al-Khelaïfi, qui est le président du Paris Saint-Germain, et qui, logiquement, devrait être celui qui décide. Mais pas sûr que ce soit réellement lui qui décide, et c’est peut-être ça le fond du problème du PSG. Ce qui est quand même incroyable c’est qu’ils sont entourés de gens qui sont censés s’occuper de leur communication, qui sont censés les aider dans le management… Et pourtant, j’en appelle à n’importe quel roi du monde du management, du business international, pour qu’ils m’expliquent en quoi il y aurait quelque chose de positif dans la gestion du cas Aurier de l’année dernière et du cas Verratti d’aujourd’hui ? »

« C’est tellement évident, n’importe quel pilier de bar te dira que la gestion du cas Aurier et du cas Verratti cette année c’est minable, poursuit-il. Aujourd’hui Nasser Al-Khelaïfi devrait régulièrement le faire, parce qu’il parle trop peu. Sur une année il doit donner une interview. En plus, des fois il en refuse. Et ça fait que « notre » journal de sport quotidien en France lui fait ensuite la guerre pendant un an. Bref, il devrait plus souvent faire le point et donner une ligne de conduite, une ligne directrice. Que ce soit lui ou l’émir qui décide, je pense qu’il y a quelque chose de commun à ces gens, c’est qu’ils ont envie de réussir. Je leur dis aujourd’hui, ce n’est vraiment pas comme ça que vous allez réussir. »

À propos Karim Bachelez

Expériences en Colombie et à Taïwan. Traducteur, vrai bilingue en espagnol, anglais, de très bonnes notions en mandarin. « Tout ce que je sais de plus sûr à propos de la moralité et des obligations des hommes, c'est au football que je le dois. » Albert Camus.
x

Check Also

Lucas Hernandez : « Rabiot ? C’est quand même l’équipe de France… C’est ton pays ! »

Les soutiens se font rares pour Adrien Rabiot. Alors qu’il a refusé d’être suppléant dans ...