La revue de presse PSG : Henrique, Pepe, Donnarumma, Sirigu

Vu et lu au sujet du PSG dans la presse hexagonale ce vendredi 16 juin 2017.

« Depuis qu’il a posé ses bagages à Paris, Henrique multiplie les rendez-vous, jusque tard le soir. De récents visiteurs l’ont trouvé fatigué et marqué physiquement, rapporte L’Equipe. Il a vu il y a peu l’agent d’Aubameyang et n’a pas manifesté d’empressement pour faire signer le buteur. […] Sa mission à Paris est immense, se séparer des éléments indésirables (Krychowiak, Jesé, Ben Arfa, voire Lucas), s’intéresser au centre de formation et repenser le fonctionnement de toute la direction sportive du PSG. Les premiers retours sur Henrique font état d’un polyglotte (portugais, anglais, français et espagnol), consommateur de café, et très discret. S’il pose beaucoup de questions, il ne se livre pas. À un agent qui a tenté de lui demander quelles étaient ses cibles pour cet été, il a répondu par un sourire, sans rien lâcher. Il devrait prochainement s’entourer de proches, dont probablement Joao Luis Afonso, qui viendra pour manager la cellule de recrutement actuelle du club composée d’Éric Pécout, Adrien Tarascon et Luis Ferrer. Ce dernier ne quitte pas Henrique depuis son arrivée. »

« Salvatore Sirigu va quitter le PSG. Les deux parties ont commencé à discuter d’une résiliation à l’amiable, avec un dédommagement financier pour le gardien, ajoute le quotidien sportif. Il est annoncé au Torino. Parallèlement, Gianluigi Donnarumma (18 ans) a été proposé au PSG par son agent, Mino Raiola. Une réflexion existe sur l’opportunité de recruter un nouveau gardien, Trapp et Areola n’ayant pas convaincu tout le monde. Donnarumma, qui ne veut pas prolonger à Milan où il sera en fin de contrat dans un an, serait intéressé par le challenge parisien. Son transfert pourrait avoisiner les 40M€. Le Real Madrid et la Juventus le suivent aussi, selon des médias italiens. Le club lombard va-t-il se séparer de son prodige? Ou le différend entre les deux parties n’est-il pas le moyen pour Raiola d’obtenir une prolongation à de meilleures conditions ? »

« Et si Pepe était la première recrue parisienne de cet été 2017 ? lit-on enfin. Il disposerait aujourd’hui d’une offre du PSG d’une année plus une autre en option, selon des proches du dossier. En fin de contrat au 30 juin, Pepe imaginait plutôt deux ans ferme, voire trois. Mais Antero Henrique ne souhaite pas lui donner un si long bail. Il ne viendrait pas, dans un premier temps, comme titulaire. Mais, par sa grinta et sa permanence au plus haut niveau, il risque de faire bouger les lignes. »

« Et si la première recrue du mercato parisien était un gardien de but ? lance Le Parisien. Le PSG pourrait se laisser tenter par Gianluigi Donnarumma, le portier de l’AC Milan. La pépite milanaise a lancé une petite bombe hier en refusant de signer la prolongation de son contrat qui se termine en 2018. C’est le directeur général rossonero, Marco Fassone, qui l’a annoncé en conférence de presse après un entretien avec l’agent du joueur, Mino Raiola. Ce refus ouvre automatiquement la voie à un départ. Le contact est établi depuis plusieurs jours entre Antero Henrique et Mino Raiola. Le but de l’agent est évidemment de faire monter les enchères car d’autres grands clubs seraient prêts à accueillir Donnarumma : le Real Madrid et surtout la Juventus qui voit en lui le successeur de Buffon… en 2018. Pour l’instant, le PSG n’a transmis aucune proposition d’achat mais, selon Sky Sport, le PSG devrait « faire une grosse offre très prochainement »Reste qu’une arrivée de Donnarumma précipiterait très certainement le départ d’Alphonse Areola. Mino Raiola, encore lui, va donc probablement devoir s’activer pour lui trouver un nouveau point de chute. Ou comment faire d’une pierre deux coups… »

 

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

Un maillot extérieur couleur crème et or la saison prochaine pour le PSG ?

Les premières fuites des tuniques du PSG pour la saison suivante continuent de fleurir. Après ...