MacHardy : « Nasser doit montrer les crocs »

Jonatan MacHardy, consultant pour RMC et chroniqueur dans l’After Foot est revenu sur le dossier Marco Verratti (24 ans) qui agite le mercato parisien. Le journaliste veut que le PSG se montre ferme avec le joueur, que l’institution du club soit plus forte que les envies du milieu de terrain italien.

« Quand un joueur veut partir il faut le laisser partir, dans tous les cas c’est comme ça que ça se passe ? Pas pour moi, quand tu es un grand club, comme au Bayern Munich par exemple, quand les joueurs font un caca nerveux, il n’y a pas moyen de partir, ils se la ferment, ils ne jouent pas, ils vont sur le banc ou même en réserve mais quand tu es un grand club il faut arriver à asseoir ton autorité. Le problème c’est que pour l’instant le Paris Saint-Germain n’est pas un grand club dans sa gestion. Le PSG n’a aucune autorité, l’institution est très faible, c’est un peu les portes ouvertes sur les joueurs. »

« Dans un monde idéal si Paris avait ce rayonnement, avait déjà une autorité sur le reste du groupe dans ce cas-là tu le vends 100 millions d’euros à Barcelone, c’est du pain béni parce qu’avec 100 millions d’euros tu te refais une équipe et tu prendras un milieu de terrain qui marquera peut-être plus de 2-3 buts par saison. Le problème c’est le signal que tu vas envoyer à la fois en interne aux autres joueurs qui se demandent un peu où va le projet parisien en perdant ton meilleur joueur. D’autre part ton image se fais piétiner à l’extérieur en Europe. Les clubs se disent : à Paris on va venir, c’est facile le joueur a beau avoir 4 ans de contrat, on va le prendre. Sur ce dossier Nasser doit montrer les crocs et redorer son blason et arriver à montrer que le Paris Saint-Germain n’est pas une serpillière.« 

À propos Antoine Grasland

x

Check Also

Un maillot extérieur couleur crème et or la saison prochaine pour le PSG ?

Les premières fuites des tuniques du PSG pour la saison suivante continuent de fleurir. Après ...