Javier Pastore : « Ma chance viendra en sélection si je commence à bien jouer avec mon club »

Non convoqué par le nouveau sélectionneur Jorge Sampaoli pour les matches amicaux de l’Argentine face au Brésil et à Singapour (victoires 1-0 et 6-0), Javier Pastore espère retrouver sa sélection et réfute l’hypothèse qui veut que des joueurs soient sélectionnés avec l’Albiceleste parce qu’ils seraient amis avec Messi.

« C’est l’entraîneur qui décide et qui choisit. Ceux qui y vont sont les meilleurs, il n’y a pas d’amis en sélection. Ça c’est un grand mensonge, une chose inventée.  Nous espérons que ça se termine rapidement parce que cela provoque de l’énervement et même chez les joueurs, pas entre eux. Ceux qui vont toujours en sélection c’est parce qu’ils sont dans les meilleures équipes du monde, pas parce qu’ils sont amis avec d’autres joueurs », peste le Parisien aux 40 sélections dans des propos à Super Mitre relayés par argnoticias.com.

« Messi est le meilleur joueur du monde. Il faut monter une équipe qui joue bien au football et qui lui facilite la tâche, il ne faut pas espérer qu’il fasse tout tout seul, parce que seul contre onze, il ne gagnera pas. Jouer avec lui est une des choses les plus belles parce que tu lui fais une passe plus ou moins bonne, il te la valorise en la transformant en but. »

« La chance viendra si je commence à bien jouer avec mon club. Je dois penser et me concentrer totalement à cela. Je sais qu’il faut que je continue à travailler et à y croire. Jusqu’à présent je n’ai reçu aucun appel du nouveau staff technique, mais du staff médical oui. Ils sont attentifs à tous les joueurs, qu’ils soient sélectionnés ou non », a conclu le n°10 du PSG.

> Traduction Canal Supporters

A lire >> INFO CS – Le mois de juillet sera décisif pour l’avenir de Javier Pastore au PSG

À propos Karim Bachelez

Expériences en Colombie et à Taïwan. Traducteur, vrai bilingue en espagnol, anglais, de très bonnes notions en mandarin. « Tout ce que je sais de plus sûr à propos de la moralité et des obligations des hommes, c'est au football que je le dois. » Albert Camus.
x

Check Also

Armand : “Je me rappelle d’un jour où Ibra avait déchiré son maillot”

Le PSG se déplace à Rennes cet après-midi dans le cadre de la sixième journée ...