Simone Rovera

Rovera : « Selon mes informations, Verratti ne rentrera pas le 4 juillet pour la reprise du PSG »

Simone Rovera, spécialiste du football italien pour RMC, a détaillé et donné quelques indications sur l’avenir de Marco Verratti. Le journaliste italien considère que Donato Di Campli, son agent, est dans son rôle mais que ce n’est pas une bonne façon de faire. Il explique aussi que c’est le joueur qui a demandé à partir et qu’il est en accord avec les décisions de son agent.

« Oui, Marco Verratti veut partir. Il veut aller au Barça parce qu’aujourd’hui c’est le club qui l’intéresse le plus s’il doit quitter le PSG. L’aspect financier, c’était important dans le passé, il a cherché à être valorisé à un niveau qu’il considère être sa vraie valeur. C’est encore le 7e ou 8e salaire du club et on parle d’un club qui veut faire avec Marco Verratti un travail d’image à l’international comme avec Cavani. Et Cavani gagne 14 millions d’euros par an. Mais là c’est du passé, c’est le vieux discours de quand il demandait à être revalorisé, aujourd’hui il ne demande qu’à partir. Je ne dis pas qu’il a raison mais le PSG doit le laisser partir et lui dire merci au revoir » explique le journaliste italien.

« Le bras de fer va être compliqué et long et sur ce dossier personne ne peut assurer que Marco Verratti se représentera à Paris pour commencer le stage de préparation. Aujourd’hui, selon mes informations, Verratti ne rentrera pas à Paris le 4 juillet. Pour vous dire, la location de sa maison qui était payée à l’année est, en ce moment, payée au mois. Il a changé le contrat de location de sa maison à Paris. Après, il faut comprendre que Marco Verratti est 100% d’accord avec ce que fait son agent, mais le jour où le PSG va communiquer sur cette histoire, on pourra savoir vraiment ce qui se passe derrière tout ça. Le joueur a indiqué personnellement à Nasser qu’il voulait partir donc c’est Verratti lui-même  qui a fait comprendre au PSG qu’il n’a plus aucune intention de rester à Paris la saison prochaine. »

Depuis le début de l’année, Donato Di Campli tergiverse entre le chaud et le froid pour évoquer un possible départ du PSG. Un discours partagé par le joueur : « C’est un peu le cas qu’il y a en Italie avec Donnarumma à qui on reproche de ne pas avoir voulu prolonger son contrat avec Milan et tout le monde s’énerve en disant c’est Raiola derrière, mais si un joueur choisit un agent, si le joueur ne veut pas que l’agent agisse de cette façon, le joueur change d’agent ou dit publiquement que l’agent ne travaille pas dans son intérêt. Tous les joueurs ont l’accord de leurs agents et tous les agents ont l’accord de leurs joueurs. Si Marco a fait cette photo en Une du Mundo Deportivo, il n’a pas été obligé par son agent, c’était probablement son choix à lui de le faire. »

>> Retranscription Canal Supporters ©

À propos Antoine Grasland

x

Check Also

CdL : Monaco, Angers et Toulouse qualifiés pour les quarts de finale

Quadruple tenant du titre, le Paris Saint-Germain se déplace ce mercredi soir à Strasbourg pour ...