Sabaly : “J’ai passé pas mal d’années au PSG, mais il faut faire certains choix”

Youssouf Sabaly s’est officiellement engagé avec les Girondins de Bordeaux. Prêté la saison dernière en Aquitaine le latéral droit a convaincu la direction du club au scapulaire de l’engager définitivement. Le désormais ancien Parisien (il signera son contrat demain) était présent ce matin en conférence de presse aux côtés de son entraîneur Jocelyn Gourvennec, le président Stéphane Martin ainsi qu’Alexandre Mendy, recrue bordelaise.

« Je ressens beaucoup de joie parce que, après cette saison, je me suis vraiment plu ici aux Girondins. J’ai pas mal apprécié aussi les gens qui entourent ce club. J’ai un attachement pour ce club donc je suis vraiment content d’y rester définitivement. Depuis un certain temps je cherchais une certaine stabilité et, vu le projet du club, c’est quelque chose qui m’intéressait. Le coach et le staff ont vite trouvé les mots pour me convaincre. Je n’ai jamais douté, j’ai toujours voulu rester aux Girondins. Après cette belle saison que l’on a vécu ensemble, j’avais à cœur de continuer sur cette lancée donc je suis vraiment content. »

Youssouf Sabaly est revenu sur ce besoin de stabilité, malgré son attachement pour le PSG, son club formateur : « De club en club, au bout d’un certain moment, ce n’est pas que c’est épuisant mais on a envie de s’installer dans la durée dans un bon projet. J’ai la chance désormais de m’installer dans la durée avec un très bon projet girondin. J’ai passé pas mal d’années au PSG donc c’est assez difficile mais parfois, dans une carrière il faut faire certains choix. C’est ce que j’ai fait et il est important. »

Enfin, le latéral droit a dévoilé ses objectifs collectifs et personnels : « J’ai à cœur de faire une bonne saison. Individuellement j’espère augmenter mes statistiques ainsi qu’atteindre mes objectifs avec le club. »

De son côté Jocelyn Gourvennec a assuré que Youssouf Sabaly était la priorité du club, parlant d’évidence. L’entraîneur a également remercié le PSG d’avoir ouvert la porte aux négociations. Un constat partagé par le président.

>> Retranscription Canal Supporters

À propos Quentin Polin

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée