L'Equipe Alves

Dani Alves : « Quand les gens me verront travailler, ils comprendront mon message »

Dani Alves a accordé un long entretien au journal L’Equipe. La star brésilienne évoque les raisons de son choix, et l’état d’esprit qui doit animer l’effectif du PSG pour passer un cap.

« Je me rends compte que tout ce que Paris a déjà réalisé est assez méconnu. Selon moi, le PSG est très proche d’atteindre les objectifs qu’il vise. Ce qui te rapproche le plus du succès, c’est une bonne organisation. Une autre chose qui a compté, c’est le bien-être de ma femme. La perspective de passer un certain temps dans une ville comme Paris l’enchante. J’ai pris ma décision la veille de mon arrivée à Paris, explique le latéral brésilien. J’ai toujours été convaincu d’une chose : ce que tu arrives à construire dans le vestiaire, tu peux le déplacer ensuite sur le terrain. […] Quand les gens me verront travailler, ils comprendront mon message. Si tu respectes ton métier, tu dois être professionnel. Le foot est une discipline collective, il faut donner l’exemple pour se bonifier les uns les autres et tirer l’équipe vers le haut. La remontada ? On peut survivre à ce type d’accident, c’est même une nécessité. Pour ça, il ne faut pas rester figé, il faut avancer. »

« Je déteste le confort. Le confort comme la suffisance finissent toujours par te nuire, poursuit l’international brésilien. Ma joie de vivre ? Quand tu viens d’où je viens et que tu es arrivé où je suis, c’est impossible de ne pas être joyeux. Je sors de nulle part ou presque. Je regarde tout à travers le prisme d’où je viens. Je ne suis pas orgueilleux mais je suis fier de ce que j’ai accompli. Quand je me réveille, je me dis : « Salud ! (À la tienne) Tu es où tu voulais être. » J’espère que je pourrai transmettre cette joie ici. »

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

Battues à Lyon, les Féminines du PSG font presque une croix sur le titre

C’était assurément l’un des tournants de la saison de D1 féminine. Alors que l’OL domine ...