Avec Neymar, le PSG est le club du top 5 européens avec le plus de Brésiliens dans son effectif

C’est désormais officiel, Neymar s’est engagé au Paris Saint-Germain. L’aventure entre le Brésil et le PSG continue de plus belle avec l’arrivée de l’attaquant de 25 ans. Les joueurs Auriverdes ont largement participé à écrire l’histoire du club de la capitale. Et Neymar vient perpétuer la tradition et de surcroît il fait du PSG, l’un des clubs en Europe ayant le plus de joueur brésilien dans son effectif.

Depuis plusieurs années, le club de la porte de Saint-Cloud a souvent recruté des joueurs brésiliens au point d’avoir une véritable petite colonie. Ces dernières années, ils étaient quatre à avoir pris place dans le vestiaire parisien (Lucas, Marquinhos, Thiago Silva et Daniel Alves), sachant que Maxwell vient de prendre sa retraite. Et avec ce transfert retentissant, Neymar vient agrandir un peu plus cette communauté. Ils sont désormais cinq. Avec quatre joueurs brésiliens dans ses rangs, l’AS Monaco est la deuxième équipe en France, derrière le PSG, à accueillir une colonie Jaune et Bleu (Jemerson, Jorge, Fabinho, Gabriel Boschilia). L’Olympique Lyonnais possède également trois joueurs brésiliens (Rafael, Marcelo, Fernando Marçal).

Avec cette forte concentration brésilienne dans son effectif, le PSG est à égalité avec Manchester City qui accueille également cinq éléments (Ederson Moraes, Danilo, Fernando, Fernandinho et Gabriel Jesus). Les Citizens et les Parisiens se partagent donc la tête des clubs du big 5 européens avec le plus de joueur brésilien dans leur effectif. L’AS Roma est aussi sur le podium des clubs possédant des footballeurs Auriverdes avec quatre éléments (Alisson, Juan Jesus, Bruno Peres, Gerson).

Hors des cinq grands championnats, le Portugal fait figure d’exception. La Liga NOS regorge de joueur représentant les couleurs de la Seleção. Énormément de club lusitanien mise sur le recrutement de footballeur de cette nationalité.

En effet, rien que Benfica en possède six (Jonas, Marcelo Hermes, Filipe Augusto, Jardel, Luisão et Júlio César). Alors que son homologue d’Estoril dispose de dix brésiliens dans ses rangs (Georgemy, Ânderson Luís, Wanderson, Gladestony, Bruno César, Mattheus, Matheuzinho, Léo Bonatini, Luiz Phellype et Dieguinho). Mais le Club Sport Marítimo va plus loin en ayant sous contrat douze joueurs auriverdes, soit une plus d’une équipe type (Eduardo Gottardi, Wellington Lima, Charles Silva, Maurício Antônio, Deyvison Bessas, Raúl Silva, Patrick Vieira, Éber Bessa, Jean Cléber, Fransérgio, Dyego Sousa, Esquerdinha).  

Dans d’autres championnats également, il y a des équipes qui ont misé sur des joueurs brésiliens : le FK Akhmat Grosny (Russie) en dispose de quatre (Dantas Rodolfo, Philipe Sampaio, Ravanelli et Leo Jabá), l’Antalyaspor Futbol Kulübü (Turquie) bénéficie, lui, de six brésiliens dans ses rangs (Diego Angelo, Ramon Motta, Charles, Chico, Danilo et Sandro). Mais c’est bien le Shakhtar Donetsk (Ukraine) qui possède une importante colonie avec neuf éléments (Marcio Azevedo, Ismaily, Alan Patrick, Bernard, Bonfim Marlos, Fred Rodrigues, Dentinho, Taison et Wellington Nem).

 

À propos Antoine Grasland

x

Check Also

Battues à Lyon, les Féminines du PSG font presque une croix sur le titre

C’était assurément l’un des tournants de la saison de D1 féminine. Alors que l’OL domine ...