Presse PSG

La revue de presse PSG

Vu et lu au sujet du PSG dans la presse hexagonale de samedi 5 août 2017.

« On a tout essayé : le café, les pincements, les chaînes d’info et tout est vrai ! Neymar est bien parisien, s’amuse Le Parisien. On nous avait promis la Ligue 1 Conforama, on s’est réveillés devant la Ligue 1 Royal Monceau et ça nous va bien aussi. […] Convoqué dans le groupe avec lequel il a effectué hier soir la mise au vert, Neymar voulait jouer cet après-midi au Parc. Il espérait que son contrat soit homologué avant minuit, comme le stipule le règlement de la LFP. Unai Emery souhaitait également le faire entrer en jeu afin d’« événementialiser » ses premiers pas. Et le PSG voulait déballer son cadeau tout de suite. Mais les choses ont traîné et les Espagnols (Fédération et Ligue) n’avaient pas envoyé à minuit le certificat international de transfert à la LFP, par l’intermédiaire de la Fédération française. Il y a obstruction des Espagnols sur ce coup-là. Petite vengeance ? En attendant, sans ce sésame, pas de match pour Neymar. »

« Pourtant, début juillet, certaines personnes bien informées avaient prévenu Robert Fernandez, le secrétaire technique du Barça, et Josep Maria Bartomeu, le président, d’un intérêt appuyé du PSG pour Neymar. « Impossible qu’il parte », avaient-ils ri au nez de leurs interlocuteurs, rapporte L’EquipePlus que vexé par les approches du Barça sur Marco Verratti, Al-Khelaïfi a foncéParis n’était d’ailleurs pas le seul intéressé. Chelsea et Manchester United également. Mais les contacts amorcés un an plus tôt avaient plu à Neymar et à son entourage. Et ils ont été sérieusement réactivés, fin juin, par l’arrivée de Pini Zahavi dans le dossier. […] « À ce niveau, ce n’est pas tant l’argent qui compte pour les joueurs que la valorisation de leur ego, explique un proche du dossier. Même si, évidemment, il s’agissait d’avoir des arguments financiers, il fallait aussi lui montrer qu’il était le plus beau, le plus fort, que Paris serait à ses pieds. » Et Paris l’était. »

« On se replongera dans quelques années dans les souvenirs de l’après-midi que l’on s’apprête à vivre tout à l’heure au Parc des Princes, ajoute le quotidien sportif. Cette présentation historique, devant 45000 spectateurs – une première en France. Et cet instant où Neymar, maillot du PSG sur le dos, s’élancera, sur les coups de 15h45, vers une pelouse qui lui deviendra bientôt si familière. […] C’est dans ce contexte incroyable que Paris va donc lancer sa saison, celle de la reconquête du titre national. Avec l’affaiblissement de Monaco, le tenant du titre, les questions autour du potentiel réel de Lyon, de Marseille, très, très difficile d’imaginer ce PSG-là échouer. Un 5 août où on écoutera avec intérêt la réaction du Parc des Princes vis-à-vis de l’éternel partant Marco Verratti, où on observera aussi la prestation d’Alphonse Areola, qui a beaucoup à jouer, et où on mesurera l’état de forme d’Angel Di Maria, suspendu face à l’ASM. Enfin, le public parisien se tournera vers Daniel Alves. »

« Inutile de comparer l’incomparable, admet Le Courrier Picard. Au hasard, les budgets : 540M€ pour le PSG et 25M€ pour l’ASC. Que dire du montant de la clause libératoire de Neymar, 222M€, à peu près 15 fois le coût de construction du stade de la Licorne (15,24M€ HT). Au moment, quelque part, de son premier pas sur la lune, l’Amiens SC se retrouve au cœur d’un cyclone médiatique déclenché par le transfert du Brésilien au PSG. […] L’entraîneur de l’ASC n’a qu’une hâte : que le coup d’envoi soit donné en espérant que son équipe ne soit ni inhibée ni crispée. Qu’elle ne soit pas spectatrice. Les Amiénois vont devoir se démultiplier car le match va rapidement tourner à une attaque-défense. […] L’Amiens SC se souviendra du 5 août 2017, date à laquelle le club a disputé son premier match en Ligue 1. Mais pas n’importe quel match, face au PSG, qui vient de recruter Neymar, après avoir écumé les stades de National : Colomiers, Uzès, Plabennec, Pacy, le Poiré-sur-Vie, etc. Puis les stades de Ligue 2. L’aventure amiénoise continue et il n’y a pas de raison de ne pas croire au maintien. »

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

psg

La revue de presse PSG : Strasbourg, Ultras, Neymar, Wendel…

Vu et lu au sujet du PSG ce mercredi dans la presse nationale. « Dix jours ...