La revue de presse PSG : Draxler et Paris, Ben Arfa et Nice, Neymar à Saint-Tropez…

Vu et lu le mardi 8 août 2017 au sujet du PSG dans la presse hexagonale.

Les gros titres sont pour Nice et son recrutement bouillant du côté de L’Equipe. L’occasion de préciser, que même si Saint-Maximin arrive « son mercato n’est pas fini et le retour de HBA demeure une possibilité. »

« Selon nos informations, « HBA », qui est en train de négocier un départ, est ouvert à une seconde expérience sur la Côte d’Azur. Rien n’est fait néanmoins, surtout que Nice va devoir, de son côté, veiller à éviter un empilage dans le secteur offensif. Mais ce génial dribbleur offrira une nouvelle solution aguichante une fois qu’il aura scellé son aventure, ou plutôt sa mésaventure, parisienne », précise le quotidien sportif.

L’Equipe évoque aussi le « bien-être » de Draxler, qui ne songe pas à quitter le PSG : « Il se sent bien dans la capitale. Dans le camp du joueur, il n’est pas question de quitter le PSG après seulement six mois. « Paris est en train de construire un groupe avec les meilleurs joueurs du monde à chaque poste. Julian en fait partie et il veut continuer d’en faire partie, donc il est intransférable », souffle-t-on dans son entourage. L’hypothèse d’un changement de système en 4-2-3-1, un schéma apprécié par Unai Emery, n’est pas à écarter, et Draxler pourrait davantage se retrouver en concurrence avec Pastore. Il se voit donc à Paris. Aucun rendez-vous avec les dirigeants parisiens, pas désireux non plus de le céder, n’a d’ailleurs été fixé. »

Retour sur Neymar, et son escapade à Saint-Tropez, qui a retenu toute l’attention. L’Equipe consacre presque deux pages au Brésilien, retraçant toute l’histoire de son « leadership ».

« Depuis le début de sa carrière, Neymar a toujours su gérer la pression qui a accompagné son talent immense. À Santos, son premier club, il a pris confiance au fil des années jusqu’à se comporter en véritable patron de l’équipe. Il n’avait pas vingt ans qu’il donnait ses directives en plein match ou replaçait ses coéquipiers quand il le fallait. Mais à force de prendre du galon, il est devenu intouchable et a parfois dépassé les bornes, témoin cette altercation en plein match avec son coach, Dorival Junior, en septembre 2010″, explique, entre autre, L’Equipe, qui évoque son apprentissage catalan pour grandir plus vite.

« Avec Neymar sur la pelouse, c’était l’éclate totaleC’est trop facile de jouer avec lui. Il invente, il provoque, il va vite et il te fait bien jouer», raconte l’ancien Bordelais André, ancien partenaire à Santos.  Un intime du vestiaire catalan abonde en ce sens : « Tout ce qui l’intéresse, c’est le jeu, rien que le jeu. Tout ce qui se passe en dehors du terrain, la bureaucratie et l’organisation, il n’aime pas ça. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il a fini par renoncer au brassard en sélection. »

« Au PSG, il va pouvoir bénéficier du leadership auquel il prétend (…) C’est surtout un défi personnel. Il aura à cœur de conduire le Paris-SG à la victoire en Ligue des champions » confie Javier Saviola, ancien attaquant du FC Barcelone.

Sur la non-réception du CIT censé être envoyé par la Fédération Espagnole : « Si rien n’arrive avant samedi soir minuit, le Brésilien ne sera pas qualifié contre Guingamp le lendemain. Mais il le sera, au plus tard, pour la réception de Toulouse, le dimanche 20 août, puisque le terme des quinze jours interviendrait le vendredi 18, à minuit… Tout cela ne semble cependant pas perturber Neymar. Hier, il s’affichait sur un yacht, à Saint-Tropez. Et visiblement, il n’était pas inquiet. »

Du côté du Parisien, cette « escapade » sudiste se trouve même en Une.

« La nouvelle vie de Neymar sur le sol français sent bon le sable chaud, la mer, les vacances entre amis et rime avec farniente. En attendant de recevoir son certificat de transfert international (CTI) lui donnant l’autorisation de jouer pour le PSG, le footballeur le plus cher de l’histoire met à profit les deux jours et demi de repos accordés par le PSG, aux côtés de sa bande d’amis. (…) L’ambiance est détendue et Neymar, qui vient de vivre une semaine agitée et rythmée par son transfert au PSG, s’offre un petit bol d’air. Il se dit que la chanteuse américaine Beyoncé devrait également débarquer à Saint-Tropez aujourd’hui pour y retrouver l’ancien attaquant du FC Barcelone. »

Le journal régional évoque lui aussi, l’affaire du « CIT » : « Officieusement, il y a bien un blocage. Qui viendrait de la Ligue espagnole, ouvertement opposée au transfert de Neymar et en conflit avec sa Fédération. Le CIT arrivera-t-il avant jeudi, le délai maximum autorisé ? La LFP française n’en a aucune idée. Si jamais ce délai est dépassé, la Fifa prendra la suite. Ce qui pourrait allonger le feuilleton jusqu’à dix jours supplémentaires. »

 

À propos Redaction

x

Check Also

psg

La revue de presse PSG : Strasbourg, Ultras, Neymar, Wendel…

Vu et lu au sujet du PSG ce mercredi dans la presse nationale. « Dix jours ...