Presse PSG

La revue de presse PSG : Mbappé, Fabinho, Matuidi, Fernandez, fronde anti-parisienne…

Vu et lu au sujet du PSG ce jeudi 17 août 2017 dans la presse hexagonale.

« Ce matin, Javier Pastore est définitivement tout seul, lance Le Parisien. Seul joueur encore présent à tout connaître du PSG depuis son rachat par le Qatar en 2011. C’est l’année au cours de laquelle Blaise Matuidi a signé au PSG, qu’il a quitté hier après six saisons exceptionnelles. Le PSG devrait empocher une indemnité proche de 20 M€, hors bonus. […] Il disposait d’un immense fan-club au Parc des Princes. […] Il va laisser un vide dans le cœur des supporters et bien sûr sur le terrain par son activité incessante. »

« Luis Fernandez fait son grand retour dans l’organigramme, constate le quotidien francilien. Il a été officiellement nommé directeur sportif de la formation du PSG hier après-midi. Sa mission première: convaincre les jeunes talents du PSG de poursuivre leur carrière sous le maillot rouge et bleu et les dissuader de céder aux sirènes étrangères. Mais la mission ne se limite pas au seul PSG. Toujours consultant sur beIN Sports, Fernandez sera également chargé de nouer des liens avec les clubs du bassin parisien. Il sera directement rattaché à Antero Henrique, son « chef et responsable », à l’origine de sa venue. »

Presse PSG« Alors que son avenir est incertain, Kylian Mbappé qui veut rejoindre le PSG devrait encore s’asseoir sur le banc demain à Metz, écrit L’Equipe. L’ASM ne veut pas vendre Mbappé au PSG, qui n’est pas sûr de pouvoir l’acheter à cause du fair-play financier, et l’intéressé navigue dans une incertitude nocive. Le terrain, il pourrait en rester éloigné jusqu’à la fin du mercato si les tractations restent figées. »

« Le PSG a rapproché l’ASM pour Fabinho. Qui a réaffirmé sa volonté de ne pas le vendre, ajoute le quotidien sportif. Après avoir formulé une première offre de 45M€ en juillet, le PSG n’a pas lâché l’affaire. En début de semaine, les Parisiens ont repris la température. Monaco a répondu ne pas être vendeur… à Paris.
Dans l’absolu, Monaco aimerait ne pas être vendeur du tout. Mais certaines offres ne se refusent pas. Si Paris n’est pas revenu à la charge avec une proposition chiffrée, cela pourrait être le cas dans les prochains jours. Unai Emery ne compte pas faire une saison avec trois milieux expérimentés, quatre avec Javier Pastore. Si Fabinho n’est pas le seul joueur sur la liste des dirigeants (Danilo Pereira y figure également), il est celui que désirent ardemment Emery et Antero Henrique. Il s’est d’ailleurs entendu sur les termes d’un contrat de 5 ans avec Jorge Mendes. Parce que Fabinho veut rejoindre Paris. Il serait même assez optimiste. Monaco ne l’entend pas de la même oreille. »

« Blaise Matuidi, après avoir longtemps hésité, s’est décidé à rejoindre la Juventus, lit-on encore. Clairement, ses relations avec Emery se sont distendues ces derniers mois. Au point qu’aujourd’hui il avait reculé dans la hiérarchie. A l’écoute du marché, il avait perçu que Paris cherchait également un élément dans ce secteur (Fabinho, Danilo Pereira). Le choix de la Juventus s’est fait presque naturellement. C’est un dossier à 20M€ assortis de quelques bonus. »

« Depuis le transfert de Neymar, la Juve et le Real sont en tête de la fronde anti-parisienne, affirme Arnaud Hermant. Réunis la semaine passée en comité exécutif de l’ECA, le Bayern n’a pas, cette fois, été le plus vindicatif. Peut-être parce que la direction du club savait qu’il allait officialiser cette semaine un contrat de sponsoring à plusieurs millions d’euros avec l’aéroport de Doha…  Très remonté au moment de la finalisation du départ de Neymar, le FC Barcelone n’a pas non plus été le plus sévère. Au contraire de la Juventus et du Real, qui ne se sont pas gênés. […] Il semble que le dossier Kylian Mbappé n’y soit pas étranger, pas du goût du Real. […] La Juventus et le Real ont laissé entendre qu’ils allaient demander à l’UEFA d’enquêter dès cette année sur les comptes du PSG ».

 

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

La LFP condamne le PSG à un match ferme sans la tribune Auteuil

En raison des nombreux fumigènes déployés en amont et pendant le match contre Nice du ...