La revue de presse PSG : Neymar et les stars, Le Graët, Ikoko…

Vu et lu le mercredi 9 août 2017 au sujet du PSG dans la presse hexagonale.

Dans les colonnes de L’Equipe, on retrouve une interview de Jordan Ikoko, le latéral guingampais, qui pourrait être le premier adversaire direct de Neymar en Ligue 1. Si toutefois le PSG reçoit le CIT à temps.

 « C’est la première fois de ma carrière que j’affronterai un joueur de classe mondialeJe serais déçu, comme tout le monde à Guingamp s’il n’était pas là. C’est un joueur que j’aime particulièrement. Quand je regardais Barcelone, je l’observais forcément différemment. Il dribble, provoque, il va à l’intérieur, à l’extérieur, il sait tout faire. Il n’y a pas de peur à avoir, je ne me dis pas que c’est le match de ma vieJe ne me prends pas la tête. Je ne vais pas regarder des vidéos de lui ou quoi, je vais faire une semaine tranquille, comme d’habitude. De toute façon, on peut s’attendre à tout avec lui. Je ne ferai pas un plan anti-Neymar. Ça n’existe pas (rires). »

« Il faudra que toute l’équipe soit à la hauteur. Car il y a Neymar mais les dix autres aussi. Je me fais charrier gentiment depuis quelques jours. Les gens me disent : « Ouahh ! ça va être chaud contre Neymar, t’es prêt ? » Mais moi, ça me fait rire, je veux prendre du plaisir à affronter quelqu’un comme lui. Pour le PSG, qui a frappé très fort, et le foot français, c’est bien d’accueillir un joueur comme lui. Moi, je suis défenseur, des fois je vais me faire passer. Si je me prends un petit pont, je ne baisserai pas la tête. C’est Neymar, on s’attend à ça de lui. »

L’occasion justement pour le quotidien de revenir sur la guerre à distance menée par la Fédération espagnole, et qui pourrait encore retarder la première de Neymar en Ligue 1 : « Hier soir, le certificat international de transfert de Neymar à Paris n’était pas encore parvenu aux instances du football français. La Ligue n’est donc toujours pas en mesure de qualifier l’international brésilien pour le déplacement du PSG à Guingamp dimanche. Il reste cependant encore du temps : il suffit que le fameux document arrive avant minuit samedi pour que Neymar soit sur la pelouse du Roudourou le lendemain. Mais les dirigeants du FC Barcelone semblent décider à faire traîner les choses. » 

Cette fois c’est Noël Le Graët, le président de la FFF, qui s’est exprimé auprès du quotidien sportif : « Le dossier est complet. Ça ne devrait pas durer. Les services de la Fédération (française, FFF) sont en contact avec ceux de la Fédération espagnole. Il n’y a aucune raison que ce blocage perdure. Ce sont des montages complexes. Mais, aujourd’hui, je le répète, il n’y a aucun document manquant.Vous n’êtes pas sans savoir qu’il y a actuellement quelques problèmes à la Fédération espagnole (*). Je ne doute pas que ce soit vite réglé. Vous savez, les loups ne se dévorent pas entre eux.« 

« J’ai félicité le PSG et Nasser Al- Khelaïfi, dès que le transfert a été officialisé. C’est forcément très bien pour le foot français. (…) Je rappelle qu’ils sont contrôlés parfaitement. On peut comprendre que des présidents de club de L 1 avec un modèle différent aient des visions différentes. Mais cette opération, elle n’est pas directement liée à la L 1. La finalité, c’est la Ligue des champions. Tout le monde le sait. Cette ambition est légitime. Je constate ensuite que dans tous les Championnats, en Espagne avec les deux grands (Real Madrid, FC Barcelone), en Allemagne avec le Bayern, il y a des locomotives. En France, c’est aussi le cas. Notre Championnat est attractif et compétitif« , a rappelé le patron du foot français.

Le Parisien, de son côté, préfère se concentrer sur l’entourage de « stars » du joueur, qui pourrait vite faire du Parc des Princes le dernier endroit people à la mode.

« Avec Neymar, l’accès aux quelque 250 places de la corbeille VIP du Parc des Princes va devenir encore plus compliqué. Des stars internationales, principalement américaines, vont venir voir le Brésilien de très près. Le dribbleur dispose d’un carnet d’adresses exceptionnel, où Jamie Foxx côtoie Vin Diesel. Felipe Massa et Gustavo Kuerten croiseront peut-être un jour, porte de Saint-Cloud, Justin Bieber, Kobe Bryant ou Floyd Mayweather, tous dans la galaxie Neymar. (…) L’attaquant passe aussi des soirées plus calmes où il dîne avec les rappeurs Drake ou Puff Daddy. Le droitier du couloir gauche est une rock star connectée à Hollywood et ami plus ou moins proche des Usain Bolt, Lewis Hamilton, Lebron James, Tom Brady ou encore Stephen Curry.« 

« L’attraction Neymar est en passe de renverser le stade de Roudourou à Guingamp. 200 journalistes internationaux ont demandé une accréditation, pour 80 places disponibles. Heureusement pour les Bretons, ni Stephen Curry ni Vin Diesel ne sont annoncés en plus de la possible première de Neymar », s’amuse le quotidien francilien.

 

À propos Redaction

x

Check Also

psg

La revue de presse PSG : Strasbourg, Ultras, Neymar, Wendel…

Vu et lu au sujet du PSG ce mercredi dans la presse nationale. « Dix jours ...