Guérin

Guérin : « Ce qui compte, c’est l’animation et l’intelligence des joueurs »

Adrien Rabiot gêné aux adducteurs, Marco Verratti suspendu, le 4-3-3 vu au Celtic Park mardi ne pourra être reconduit à l’identique dans l’autre Parc, celui des Princes, dimanche prochain, face à l’OL. Des circonstances qui posent une question, d’autant plus quand on voit que Julian Draxler a remplacé Adrien Rabiot à l’heure de jeu, contre le Celtic (quand le relayeur français a dû être ménagé) : le PSG doit-il passer à une formule plus offensive quand un des trois cadres de l’entre-jeu (Rabiot, Verratti, Motta) n’est pas sur l’aire de jeu ?

« S’il en manque un, Emery doit-il absolument maintenir le 4-3-3 ? Les systèmes, ce sont des chiffres qui ne me parlent pas. Ce qui compte, c’est l’animation et l’intelligence des joueurs dans leurs déplacements, répond Vincent Guérin au Parisien. Pastore peut fournir les efforts en milieu relayeur. Mais quand on l’attend, il n’est pas toujours présent et, quand on ne l’attend pas, il est brillant. Il peut remplacer Verratti et Rabiot. Il est plus complet et plus créatif qu’eux, même si son volume est moindre. »

À propos Redaction

x

Check Also

[Tribune CS] Marseille inespéré et Nice qualifié, en attendant Lyon / Limassol

Après deux soirées de Ligue des Champions, l’Europa League. L’Olympique de Marseille est revenu de ...