Celtic
Credits : Press Association

L’histoire entre Neymar et Ralston a continué après le coup de sifflet final

A 18 ans et pour sa première titularisation en Ligue des Champions, Anthony Ralston ne s’est pas démonté. Au marquage individuel de Neymar, il a parfois agacé le Brésilien en mettant beaucoup d’impact dans certaines interventions. A cela s’ajoute son large sourire quand le Parisien a écopé d’un carton jaune pour une simulation (qui n’en était pas une).

Un peu trop d’arrogance au goût Neymar qui lui a fait le signe « trois » avec ses mains, lorsque le PSG menait alors 3-0 au tableau d’affichage. Puis au coup de sifflet final, le Brésilien a refusé de serrer la main au jeune écossais qui s’était approché de lui. Marco Verratti a été forcé d’éloigner le défenseur qui ne masquait pas son incompréhension.

À propos Grégoire Anne

x

Check Also

Le programme de la 5ème journée de Champions League

C’est le retour de la Ligue des Champions, ce mardi. Le Paris Saint-Germain affronte le Celtic, mercredi (20h45) au ...