presse

La revue de presse PSG : Mbappé, Ben Arfa, Pastore, Areola

Vu et lu au sujet du PSG dans la presse hexagonal ce vendredi 29 septembre 2017.

« Avec la prestation servie par Kylian Mbappé mercredi, Unai Emery devrait se poser encore moins de questions au moment de coucher son onze de départ sur la feuille de match. À gauche comme à droite, la dernière recrue du PSG a prouvé sa capacité d’adaptation et étalé sa propension à se montrer déterminant quelle que soit sa position, affirme L’Equipe. Mbappé a-t-il touché assez de ballons dans ce registre d’attaquant droit ? Avec 26 ballons négociés, il est le deuxième à en avoir touché le moins (derrière Cavani, 25), alors que Neymar en a touché 76. En même temps, Mbappé n’a jamais été un attaquant qui jouait énormément de ballons. Ce n’est donc pas son poste qui le prive de ballons mais son profil, ce qui est différent. »

« Cette fois, le temps des menaces est révolu. Jean-Jacques Bertrand, l’avocat d’Hatem Ben Arfa, a saisi la commission juridique de la Ligue hier après-midi après avoir appris que son client serait de nouveau écarté des séances de l’effectif professionnel du PSG et convoqué avec l’équipe réserve à partir d’aujourd’hui, rapporte le quotidien sportif. « On est entré dans une mesure de discrimination notoire, explique Me Bertrand. On demande que le club respecte ses obligations. Là, il y a une rétrogradation très nette des conditions de travail d’Hatem. Il existe d’autres instances à saisir encore, administratives et judiciaires. » Évidemment, le clan Ben Arfa ne souhaite pas en arriver là, espérant que la commission juridique constitue une étape suffisante et finale dans ce dossier. Cela avait été le cas en août 2011 pour Peguy Luyindula. « La méthode utilisée a pour objectif de porter sur le mental de la personne, reprend Me Bertrand. On prévient Hatem par téléphone, après qu’il a quitté le centre d’entraînement. Cela a commencé en juillet avec le stage aux États-Unis. On avait demandé son passeport puis on l’a prévenu, par téléphone, la veille au soir du départ qu’il ne partait plus. Cette semaine, on lui a demandé de s’entraîner avec la réserve mardi afin de ne pas perturber la préparation du match contre le Bayern. Hatem l’a compris. Il est revenu ce jeudi avec les pros puis, en arrivant chez lui, on l’appelle pour lui dire qu’il s’entraînera de nouveau avec la réserve à partir de vendredi, sans explication. Ce qui était présenté comme une mesure temporaire est en fait du permanent déguisé. Et c’est un manque de respect à l’égard d’un salarié, une véritable mise au placard. » […] Emery devrait de nouveau s’exprimer aujourd’hui, en conférence de presse, sur la situation de Ben Arfa. »

« Javier Pastore n’était pas au Camp des Loges, hier matin, lit-on. Il s’est envolé pour Madrid voir un spécialiste de biomécanique qu’il avait déjà consulté l’an dernier, afin de travailler sur les postures. Si jamais ce séjour madrilène ne suffisait pas, Pastore, déterminé à rejouer le plus vite possible, irait alors en Chine pour consulter un physiothérapeute brésilien, Eduardo Santos, qui collabore avec le club de Shanghai entraîné par André Villas-Boas. […] Angel Di Maria pourrait bénéficier d’un temps de jeu plus important, demain, contre Bordeaux au Parc. L’équipe probable : Areola – Daniel Alves ou Meunier, Marquinhos, Kimpembe, Berchiche – Verratti, Thiago Motta, Rabiot ou Lo Celso – Mbappé, Cavani, Neymar ».

PSG« Hier matin, Kylian Mbappé s’est réveillé un peu plus grand, écrit Le Parisien. Sa prestation face aux Munichois a définitivement assis sa notoriété sur le continent. Pas de quoi faire tourner la tête du néo-Parisien qui, après le match, a retrouvé ses proches. Pas de soirée au Ferdi, restaurant branché de la capitale, avec Neymar et Lenny Kravitz. Mbappé préfère le show sur le terrain. Moins d’un mois après son arrivée, il a déjà conquis le Parc des Princes et ses partenaires. »

« Mieux vaut tard que jamais, poursuit le journal francilien. Un an et demi après son retour au PSG, Alphonse Areola semble enfin à la hauteur. Le portier a fourni une prestation solide, ponctuée d’un nouveau match sans but. Malgré ses 24 ans, le temps commençait à presser. […] Unai Emery et son nouvel entraîneur des gardiens Javi Garcia ont confiance en lui. En 9 matchs de Ligue 1 et de Ligue des champions, Areola a stoppé 38 frappes cadrées et conservé sa cage inviolée à sept reprises. Sur les trois buts encaissés, l’un est l’œuvre de Thiago Silva contre son camp. Signe des gardiens en pleine réussite, la fameuse baraka l’accompagne également. Quand ce n’est pas la barre transversale qui le sauve contre Lyon, c’est son capitaine qui repousse sur la ligne de but face au Bayern. »

« Pour la troisième fois de sa carrière, Carlo Ancelotti a été limogé d’un club, rappelle le quotidien. Le Bayern a décidé hier de se séparer de l’Italien. Les dirigeants du club allemand, Karl-Heinz Rummenigge en tête, ont pris cette décision dans l’après-midi, à l’issue d’une réunion au sommet, quelques heures après la déroute du Bayern au Parc des Princes. Une fois les Munichois de retour dans leur hôtel parisien, Rummenigge, très agacé par la leçon infligée par le PSG, ne décolérait pas et évoquait, lors du repas d’après-match, « une défaite très douloureuse » qui aura « des conséquences ». Dès lors, le sort d’Ancelotti ne faisait plus de doute. Le constat du dirigeant était en plus largement partagé par la presse nationale. « Bild » osant même demander si la défaite à Paris n’avait pas « plu » à Ancelotti, coach du PSG de décembre 2011 à juin 2013. »

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

Le PSG handball a fait un pas vers la « pole position »

Coup double pour le PSG qui s’est imposé une seconde fois contre les Hongrois de ...