Gag

Anecdotes autour du PSG – Tome 1

L’histoire du PSG est pleine de faits insolites. Canal Supporters vous propose une première salve d’anecdotes.

Le « sosie » d’Unai Emery félicité par Wenger au Parc des Princes ! (juin 2016)

Le Docteur Tomislav Madzar, médecin de la sélection croate, ressemble à Unai Emery, (pas encore entraîneur du PSG dans cette histoire). La veille du match à Paris contre les Turcs, dans le cadre de l’Euro 2016 en France. Madzar a commencé à ressentir les conséquences de cette ressemblance. « Ce jour-là, je parlais avec Ivan Rakitic. Des bénévoles se sont approchés pour prendre une photo avec moi. C’était un peu étrange, raconte le médecin à Sportske NovostiJ’ai compris que Unai Emery discutait avec le PSG. Et comme Rakitic était un de ses joueurs à Séville… »

Au Parc des Princes, la confusion est montée d’un cran. « Je me suis assis derrière David Trezeguet, je commence avec lui une conversation, et vient Arsène Wenger. Il me serre la main, me félicite pour mon excellente saison à Séville et me demande si tout est réglé avec le PSG » confie Tomislav Madzar. Et celui-ci a répondu avec sang-froid : « Oh, non, pas encore, je vais discuter avec d’autres clubs, le Real, entre autres, nous verrons dans quelques semaines, tranquillement! »

 Une histoire qui a fait le tour du vestiaire croate. Et qui est devenu une blague. Ainsi des joueurs ont dit après la victoire face à l’Espagne : « Emery, prend-nous au PSG, il parait que tu as un budget illimité! »

Le coup de poing de Marco Simone à Jimmy Algerino

L’attaquant italien est un sanguin. Le latéral du PSG avait ou le vérifier. « J’ai donné un coup de poing à Jimmy Algérino ! Il y avait beaucoup de tension à la fin de la saison. Jimmy, c’était mon ami, il l’est encore aujourd’hui. Mais il a commencé à me taquiner dans la douche après un match qu’on avait perdu. Et boum, c’est parti tout droit. Ça s’est fini comme ça, on n’est plus jamais revenu sur cette histoire (L’Equipe du 19 mars 2017). »

Quand Patrick Kluivert ne reconnait pas Thomas Meunier

Thomas Meunier, néo-parisien, inconnu du directeur du football Patrick Kluivert. C’est arrivé à Paris, et rapporté par Voetbal Nieuws. « Personne ne me connaissait ici. Au début, j’étais encore à l’hôtel. Le même que celui de Patrick Kluivert. Quand nous sommes allés à l’aéroport en direction de Los Angeles, j’étais assis dans la même voiture que lui. Je l’ai salué, nous avons un peu parlé. Puis finalement il m’a demandé un peu à contre-cœur qui j’étais. J’ai répondu en français : « Je suis un joueur du PSG ». Puis je lui ai expliqué en néerlandais que je venais de jouer le Championnat d’Europe avec la Belgique et que je venais de signer au PSG. Il ne m’avait pas reconnu. Petite gaffe ».

« Ronnie il est où? Avec toi? »

Selim Benachour, invité du Vestiaire sur SFR Sport 1, en avait profité pour livrer une anecdote sur RonaldinhoRéputé festif et adepte des discothèques, le Brésilien semblait alterner sans problème les sorties alcoolisées en boîte et les matches de football. Réputation confirmée par Selim Benachour.

« C’était avant un match au Parc des Princes, on gagne 3-1. On part le vendredi, la veille de la rencontre. Avec Ronnie on mange, on monte dans la chambre, on joue à la Playstation et à 23 heures on monte dans nos chambres. Je dors et le lendemain matin à 8h je reçois 25 appels en absence. J’avais un ami qui était dans le milieu de la nuit à Paris, c’est lui qui m’avait appelé. Donc je le recontacte et il me dit « Selim, tu joues ce soir? », je lui réponds que oui et il me répond « Mais ce n’est pas possible! Ronnie il est où? Avec toi? ». Je lui réponds de nouveau oui et mon ami me dit « Ce n’est pas possible qu’il soit avec toi, je l’ai vu devant le Barrio Latino (bar parisien, ndlr) à 5h du matin en train de vomir devant l’entrée ». Je finis vite de manger et je vais devant la porte de la chambre de Ronnie. Je tape, je tape, je tape, pas de réponse. Finalement il ouvre, les cheveux dans tous les sens, et il me dit « Qu’est-ce que tu veux? On parle après » et il me claque la porte au nez. A 13 heures je le vois au déjeuner, il avait l’air bien. Je lui demande où il était cette nuit, il me dit « Je suis sorti, mais ne dit rien » en faisant son geste avec les doigts quand il marquait un but (pour les moins adeptes, sensiblement la même célébration que Griezmann, ndlr)Au final, il nous sort un match de folie et on gagne 3-1. »

Dieng et l’anecdote du sac porté par Denisot

Oumar Dieng,  ancien défenseur du PSG (1994-96) confiait en 2016 à L’Equipe cette anecdote savoureuse

« Michel Denisot (alors président du PSG) était assez superstitieux. On préparait le retour au Celtic en Coupe des Coupes (8es de finale, le 2 novembre 1995). On arrive au stade et il me voit prendre mon sac. Il me dit : « Mamar, toi tu n’as pas le droit de prendre ton sac. C’est moi qui vais le porter, je suis sûr que cela va nous porter chance. » Il le porte jusque dans le vestiaire et le pose sur le banc. Je suis remplaçant et j’entre à la 27e minute car Stéphane Mahé se blesse. On gagne 3-0 avec deux buts de Patrice Loko. Et depuis ce jour-là, Michel Denisot a porté mon sac, jusqu’à notre victoire à Bruxelles (contre le Rapid Vienne, 1-0). »

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

CdL : Monaco, Angers et Toulouse qualifiés pour les quarts de finale

Quadruple tenant du titre, le Paris Saint-Germain se déplace ce mercredi soir à Strasbourg pour ...