Appiah : « Si on ne se focalise que sur Neymar, on est foutus »

Dernier du groupe en Ligue des Champions, Anderlecht n’a plus le choix de glaner au moins un point contre le PSG pour espérer être reversé en Europa League. Et pour Dennis Appiah, l’ancien caennais, il faudra être vigilant partout, lui qui devrait être au marquage de Neymar.

« On ne me parle que de ça depuis qu’on a tiré le PSG. Quand je regarde mon Facebook, je vois du Neymar partout. Mais je ne suis pas le seul à défendre, constate-t-il sur Goal. Je serais peut-être son premier vis-à-vis, mais il bouge beaucoup, il va dans l’axe, il permute avec Mbappé. Avec Cavani, ça bouge aussi. Si on ne se focalise que sur Neymar, on est foutus parce qu’il y a 10 autres joueurs qui sont capables de faire la différence. Neymar est habitué à prendre des coups et même ça, je ne suis pas sûr que ça le sorte de son match. Il sait tout faire donc il va falloir trouver un truc collectivement pour minimiser son impact dans l’équipe. »

En revanche, le franco-ghanéen pense qu’il faut attendre le printemps pour savoir si le club parisien peut gagner la Ligue des Champions : « Ils ont les moyens sur le papier, mais c’est trop tôt pour le dire. Ça dépend de beaucoup de choses, à commencer par la forme du moment. Les dernières années ont montré qu’il ne suffisait pas d’être en forme en octobre ou novembre. L’important, c’est d’être en forme en février, mars ou avril, là où ça commence à être sérieux. Il va falloir qu’ils maintiennent ce niveau et qu’ils l’augmentent parce qu’ils vont affronter de très, très grosses équipes. Et je ne parle pas du Bayern d’il y a trois semaines qui n’avait rien à voir avec celui qu’ils pourraient retrouver plus loin dans la compétition. »

À propos Grégoire Anne

x

Check Also

Le PSG handball a fait un pas vers la « pole position »

Coup double pour le PSG qui s’est imposé une seconde fois contre les Hongrois de ...