Le bilan des joueurs prêtés : Ikoné, Robail, Bahebeck & Krychowiak (2/2)

A l’occasion de cette trêve internationale, Canal Supporters vous propose le premier bilan des sept joueurs prêtés par le PSG cette saison. A l’occasion de ce second volet, focus sur Grzegorz Krychowiak, Jonathan Ikoné, Jean-Chrisophe Bahebeck et Gaëtan Robail.

Jonathan Ikoné – Montpellier
3 matchs dont 2 titularisations (152 mins) : 0 but, 0 passe décisive
Déjà prêté lors des six derniers mois de la saison dernière à Montpellier, Jonathan Ikoné s’attendait à poursuivre sur sa lancée, lui qui avait joué 14 matchs entre janvier et mai. C’était sans compter sur le changement d’entraîneur. Michel Der Zakarian ne semble pas fan du profil de l’attaquant prêté par le PSG. Après deux mois de compétition, le joueur de 19 ans ne compte que trois matchs au compteur avec les professionnels pour seulement deux titularisations. Pire, il était titulaire pour la réception de Luzenac le 30 septembre en National 3 (ex-CFA2).

« J’attends beaucoup plus d’Ikoné, à travers les qualités qu’il a. Bien sûr qu’il sait dribbler, mais il faut aussi qu’il sache faire des passes, jouer juste, marquer des buts… Et pour l’instant, je n’ai pas beaucoup vu tout ça. Je veux le voir ! » tançait MDZ à la mi-août. En outre, une clause l’empêchait d’évoluer face au PSG en septembre. Ce sera identique au match retour.

Gaëtan Robail – Cercle Bruges
4 matches dont 1 titularisation (118 mins) : 0 but, 0 passe décisive
Prêté dans la succursale de Monaco en deuxième division Belge, alors que des clubs français lui faisaient de l’oeil cet été, Gaëtan Robail s’attendait peut-être à jouer un peu plus depuis le début de saison. A 23 ans, celui qui n’avait pas encore connu d’expérience professionnelle jusqu’alors, attend sagement son heure. Depuis le coup d’envoi de la saison, il a disputé quatre bouts de match pour une seule titularisation.

« J’espérais évidemment jouer davantage, déclarait-il à la fin du mois de septembre. J’étais content d’avoir eu ma chance contre Genk. Je pense avoir laissé une bonne impression mais c’est à l’entraîneur de décider si je dois rester sur le terrain. Les places sont chères et la concurrence est difficile. Au PSG, j’ai beaucoup appris. J’ai joué avec la CFA, ce qui est comparable à la 3e ou 4e division belge. Au Cercle Bruges, le niveau est encore plus élevé. » Dans une autre interview, il a confié habiter près de Lille avec sa copine. Ce qui lui fait un peu plus d’une heure de route chaque jour pour rejoindre la Venise du Nord.

Jean-Christophe Bahebeck – Utrecht
5 matchs dont 2 titularisations (223 mins) : 1 but, 0 passe décisive
Après un prêt raté du côté de Pescara, «JCB» a voulu tenter l’aventure du côté d’Utrecht en première division néerlandaise. Tout avait bien démarré puisqu’il avait ouvert son compteur but lors de son premier match sur le terrain de Groningen à la fin du mois d’août. Depuis, plus grand chose, si ce n’est la participation aux lourdes défaites à Twente (4-0) puis contre le PSV (1-7) où il n’a pas pu se mettre en valeur. Ce prêt lui a aussi permis de redécouvrir l’Europa League… pour 15 minutes. Pour les barrages et malgré la victoire au match aller, Utrecht s’est incliné en prolongations lors du retour et l’entrée de Jean-Christophe Bahebeck à la 105e minute n’y a rien changé.

Actuellement 10e d’Eredivisie, Erik Ten Hag ne manque pas d’ambitions : « Avec Bahebeck, Görtler et Willock, nous avons un bon socle d’attaque. Il y a beaucoup de concurrence. Avec le groupe, nous avons l’idée de faire mieux que notre 4e place de l’année dernière. Il y a de la qualité, c’est aux joueurs de montrer ce qu’ils valent. Si nous pouvons être dans le trio de tête, nous verrons dans quelques mois. » 

Grzegorz Krychowiak – West Bromwich
5 matchs dont 5 titularisations (450 mins) : 0 but, 1 passe décisive
Une saison noire au PSG mais une renaissance à West Bromwich. Prêté dans les dernières heures du mercato en Premier League, le Polonais s’est tout de suite intégré à sa nouvelle équipe. De quoi impressionner le staff technique anglais et de grappiller déjà cinq titularisations, soit autant que sur toute l’année dernière en Ligue 1 avec le club parisien. Après seulement son deuxième match et un nul vierge contre West Ham, la presse britannique avait encensé le milieu de terrain soulignant même sa « prestation exceptionnelle » dans le Telegraph. Au match suivant contre Watford, il a même délivré une passe décisive pour Salomon Rondon.

« Il a eu une longue période de disette et il ne faut pas oublier qu’il avait perdu sa place en équipe de Pologne parce qu’il ne jouait plus. Il travaille très dur pour atteindre son meilleur niveau, commentait Tony Pulis, son manager à WBA. Honnêtement, avec la concurrence des autres équipes, je ne pensais pas qu’on aurait pu se le faire prêter. » Pour l’instant, Grzegorz Krychowiak met tout le monde d’accord.

À propos Grégoire Anne

x

Check Also

RCSA

LIVE – Strasbourg / PSG : 0-2

Ce soir, le PSG retrouvait une compétition qui lui a souvent réussi par le passé ...