Chesnot

Chesnot : « Bien comprendre que, derrière Nasser, c’est surtout le cheikh Tamim al-Thani qui est visé »

Jeudi, la justice suisse officialisait une enquête visant, entre autres, Nasser al-Khelaïfi, en tant que président du beIN Media Group, pour soupçon de « corruption privée ». Christian Chesnot, journaliste spécialiste de géopolitique, apporte une autre grille de lecture à cette histoire. Où comment les pays ennemis du Qatar tirent des ficelles afin que la Coupe du monde se dispute ailleurs.

« Il faut bien comprendre que, derrière Nasser, c’est surtout le cheikh Tamim al-Thani qui est visé. Nasser n’est qu’un homme de confiance. Un rouage. Le sport est quelque chose d’essentiel pour le cheikh et son pays. Par exemple, la signature de Neymar au PSG était aussi là pour faire parler en bien du pays et effacer les commentaires très négatifs. Mais si cette histoire est avérée, cela peut devenir compliqué pour le Qatar, explique le journaliste au Parisien. Il faut savoir que le Qatar a deux puissants ennemis : l’Arabie saoudite, mais surtout les Emirats arabes unis. Eux, ils ont juré de déstabiliser le Qatar. Par exemple, ils exercent d’énormes pressions auprès de la Fifa pour retirer la Coupe du monde 2022 au Qatar. Quitte, peut-être, à fournir les dossiers. Et les Qatariens sont très sensibles à l’image qu’ils renvoient. Mais avec la puissance de leurs ennemis, c’est peut-être le vrai début des ennuis pour le Qatar. »

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

Maradona

Maradona pas « satisfait » du PSG mais séduit par Mbappé

Diego Armando Maradona a toujours une parole différente. La légende du football, dans une interview ...