EDITO – Le PSG dopé financièrement ? Recadrons !

Alors comme ça, le PSG est un tricheur, un dopé financier ? Alors comme ça le PSG est suspect parce qu’il est la propriété d’un fonds souverain qatarien et qu’il a des sponsors du même pays ? Alors comme ça le PSG n’a pas le droit de bénéficier de fonds qui lui permettraient d’atteindre les objectifs que l’actionnaire a fixé alors qu’il ne s’endette pas ? J’ai l’impression que la récurrence de certaines critiques finit pas engendrer des vérités (à revoir) dans certains esprits. La stratégie de répétition étant, rappelons-le, une base de la propagande.

La libre entrée sur le marché est à priori un principe clé du droit de la concurrence. Or, elle s’accompagne logiquement d’investissements. « L’investissement permet d’accroître le stock de capital et l’on sait qu’il est un des moyens essentiels pour générer une hausse de la productivité »… On en convient. Donc, si on limite les investissements, on limite de fait la concurrence. D’où la loi européenne anti-cartel. Que ne respecte pas l’UEFA avec son fair-play financier. En effet, celui-ci rendant impossible l’investissement, il empêche l’émergence de nouvelles ambitions et il fige le contexte actuel. Recadrons. Le FPF va à l’encontre d’un principe clé du droit de la concurrence cher à l’Europe. « Le FPF entrave le développement de nouveaux entrants de manière directe, en limitant les investissements, mais aussi de manière indirecte en empêchant la mise en place d’un cercle vertueux entre investissements-résultats sportifs-revenus », comme l’explique Frederic Palomino, professeur affilié à l’EDHEC.

Pour se développer dans ce cadre restrictif, le PSG se construit sans enfreindre les lois, en respectant le droit. Aucun juge n’est sur le dos du PSG, que je sache. Il est donc curieux de le voir pointé du doigt, et traité de « tricheur » ou de « dopé » par rapport à un règlement qui lui ne respecte pas la loi en vigueur. Il est étonnant de voir certains exiger des sanctions alors que l’exercice en cours prendra terme à la fin de la saison. Ont-ils vu dans une boule de cristal l’avenir comptable du PSG ? On peut en douter.

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

Di Maria

LIVE – PSG / Nantes : 4-1 (2e MT)

Résumé du PSG/FCN 05′ Très bon ballon de Pastore qui lance Neymar, qui ne peut ...