Comme Emery, l’entraîneur d’Anderlecht laisse planer le doute sur ses gardiens

On peut dire qu’Hein Vanhaezebrouck est un partisan de la thèse de ne pas instaurer un gardien numéro un. Comme Unai Emery, au moins l’année dernière en alternant Alphonse Areola et Kevin Trapp, le nouvel entraîneur d’Anderlecht veut pouvoir bousculer la hiérarchie concernant ses gardiens. A commencer par le match contre le PSG où Matz Sels et Frank Boeckx n’ont aucune assurance de débuter la partie.

« Pourquoi faut-il absolument un numéro 1 ?, a déclaré l’entraîneur à la Dernière HeureSi un joueur de champ doit faire ses preuves chaque semaine, pourquoi est-ce qu’un gardien devrait être sûr de sa place ? » Pour le premier match d’Hein Vanhaezebrouck sur le terrain de Malines, c’était Frank Boeckx dans les buts, comme lors du précédent match de Champions League contre le Celtic. Mais Matz Sels a disputé 8 des 13 matchs des Mauves cette saison avant de se faire déloger de sa place de numéro un. 

À propos Grégoire Anne

x

Check Also

Après avoir été menées de deux buts, les féminines du PSG corrigent l’OM

Les Marseillaises pensaient avoir fait le plus difficile à la mi-temps de son match contre ...