Presse PSG

La revue de presse PSG : Alexis Sanchez, Cavani, Rabiot, Kimpembe, Meunier, Mbappé, Verratti, Pastore…

Vu et lu ce jeudi 5 octobre 2017 au sujet du PSG dans la presse hexagonale.

« Et si la MCN se transformait en MSN ? lance Le Parisien. Plus clairement, le PSG travaille actuellement sur l’arrivée d’Alexis Sanchez l’été prochain, comme l’a annoncé ESPN ce week-end. L’intégration de l’attaquant chilien pourrait s’accompagner du départ d’Edinson Cavani, qui représente une forte valeur marchande. Le PSG doit amortir le choc comptable des deux super-transferts (402M€ au total). Tant qu’il n’a pas augmenté ses autres revenus, le PSG doit vendre pour équilibrer ses comptes. Le départ de Cavani aurait comme conséquence d’installer Mbappé dans l’axe, la position dans laquelle le prodige est sans doute le plus à l’aise. Il permettrait surtout de réaliser une énorme vente (près de 80M€) et de se donner de l’air par rapport aux contraintes du fair-play financier. Alexis Sanchez sera libre l’été prochain. A 28 ans, il est un ami de Neymar, il est capable de jouer dans l’axe ou sur un côté de l’attaque. Pour l’heure, ce dossier n’est qu’un des différents scénarios envisagés par Henrique. Car le cas de Sanchez est loin d’être réglé. Après l’avoir bloqué tout l’été, Arsenal souhaiterait désormais le vendre cet hiver pour récupérer de l’argent. Et même si le Chilien est séduit par Paris, il reste très ouvert aux propositions de Manchester City où son nom circule toujours avec beaucoup d’insistance et où il pourrait poser ses valises après Noël. »

« Marco Verratti a effectué cette semaine son retour au camp des Loges. Il soigne une douleur à l’adducteur droit qui s’est réveillée samedi dernier. Il pourrait retrouver la compétition le 14 octobre pour le déplacement à Dijon, rapporte le quotidien francilien. Javier Pastore soigne actuellement son mollet droit à Madrid où il travaille avec un spécialiste en biomécanique censé lui faire modifier sa posture qui serait à l’origine d’un mal qui le handicape depuis des mois. L’Argentin est attendu à Paris vendredi et son retour à l’entraînement collectif est programmé la semaine prochaine. »

« La saison passée, Meunier composait à Paris avec la concurrence d’Aurier. Cette saison, c’est encore plus « rude » avec Daniel Alves, constate L’Equipe. « C’est plus physique chez les Diables. Et plus technique en club. C’est la touche brésilienne qui veut ça ». Meunier, qui a gardé son humour, avait parié dans le vestiaire du PSG sur qui oserait prendre le ballon à Neymar et Cavani au penalty suivant le fameux incident contre Lyon. « Mais personne n’a osé, se marre-t-il. Ils ont arrangé ça entre eux. Cela prouve que les deux joueurs ont énormément de motivation. Que leurs statistiques comptent. Je vois ça positivement. On aura besoin de tous les deux. Et pas seulement pour tirer les penalties ».

« Mbappé est l’attaquant français le plus en forme, écrit le quotidien sportif au sujet des Bleus. De son rendement et de sa confiance peuvent dépendre beaucoup de choses, à Sofia comme ailleurs, il est donc à soigner et à optimiser. À deux jours du match en Bulgarie, la problématique pourrait être la suivante : Deschamps doit-il écrire le nom de Mbappé en premier, dans son animation offensive, en l’installant au poste où il l’estimerait le plus dangereux ? […] « Kylian peut jouer à plusieurs postes à condition de ne pas le cantonner dans une zone, il faut qu’il ait une certaine liberté pour pouvoir balayer tout le front de l’attaque et je la lui ai laissée », disait Deschamps la semaine dernière. Puis il a ajouté : « Je ne veux pas lui lancer trop de fleurs mais il les mérite : ce qu’il réalise à son jeune âge est exceptionnel. » Et dire qu’il y a un an il ne jouait même pas en Ligue 1. »

illustration

« La dimension prise par Kanté et le maintien du 4-4-2 l’ont fragilisé mais Matuidi reste une valeur sûre, tranche le journal quand il faut déterminer le remplaçant de Pogba. Matuidi a participé à tous les matches (8) des Bianconeri depuis son arrivée. Dans un milieu à deux. L’explosion de Rabiot au plus haut niveau a conduit Matuidi à aller chercher du temps de jeu ailleurs. C’est dire à quel point il a su se rendre indispensable au PSG. Auteur de prestations majuscules en C1, Rabiot ne compte, pour l’instant, que trois sélections. Son éventuelle association avec Kanté n’en reste pas moins prometteuse. »

« Les qualités physiques hors norme de Kimpembe suggèrent qu’il serait un bon complément à Raphaël Varane, lit-on encore. Le jeune Parisien (22 ans) a montré qu’évoluer à de hautes altitudes ne l’effrayait pas : il avait impressionné l’an dernier face au FC Barcelone. Son principal handicap ? Il ne connaît pas encore le niveau international. Umtiti, lui, a davantage de bouteille. Et prouvé qu’il dégageait suffisamment de solidité et de sérénité pour s’imposer comme un recours crédible dans l’axe. À son débit : son manque de vécu avec Varane, mais la remarque vaut également pour Kimpembe. »

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

L1 : les résultats complets de la 17e journée, Lyon, Monaco et Marseille ne lâchent rien

Pour clôturer cette 17e journée, l’Olympique de Marseille n’a pas fait dans le détail face ...