PSG

La revue de presse PSG : Marseille, Neymar, stage hivernal, promesse, notes…

Vu et lu au sujet du PSG dans la presse hexagonale ce lundi 23 octobre 2017.

« Le PSG a été à deux doigts de tomber pour la première fois de la saison, dimanche soir dans le Classique. Bousculés par l’OM et réduits à dix en fin de match après l’exclusion de Neymar, les Parisiens ont égalisé à la toute dernière minute sur une frappe chirurgicale d’Edinson Cavani, résume Le FigaroLa préfecture des Bouches-du-Rhône avait pris les devants en interdisant la présence de supporters parisiens. Malgré tout, l’avant-match a été largement agité dans la cité phocéenne. Des échauffourées entre fans de l’OM, bouillants dès la fin de l’après-midi, équipés de fumigènes et bombes agricoles pour certains, et forces de l’ordre se sont déroulées aux abords du stade. Dix individus ont été interpellés et trois CRS blessés. Canons à eau et autres gaz lacrymogènes ont été utilisés pour disperser la foule. »

« Le regard plein d’ironie que Neymar a lancé à l’arbitre quand ce dernier a sorti son carton rouge, n’a rien changé à l’affaire, écrit Le Parisien. « Le public m’a jeté des canettes, et des verres, j’ai reçu des coups pendant tout le match et Ocampos a fait du cinéma. Ce n’est pas du football ça, vraiment c’était exagéré, a déploré Neymar. Je n’ai pas perdu mon sang-froid, et j’assume mon erreur. Marseille était bien , et nous étions en dessous de notre niveau. Nous pouvons faire beaucoup mieux ». […] Neymar n’a pas complètement raté son rendez-vous avec le Clasico. Du moins jusqu’à son expulsion. »
« Paris peut dire un grand merci à Cavani, poursuit le quotidien francilien. Selon Henrique, L’âme de l’équipe, c’est lui ».

Enfin, « trois dossiers sont à l’étude pour le stage hivernal qui devrait avoir lieu du 21 au 24 décembre. Outre Doha (Qatar) et Fortaleza (Brésil), les Parisiens pourraient se rendre à Miami (Etats-Unis) pour y disputer un match amical », lit-on. Ou encore, « Hier soir sur Canal +, Daniel Alves a fait une promesse : Si on gagne la Ligue des champions, je me ferai un tatouage du PSG ».

PSGLes notes du Parisien : Areola 5 / Meunier 4,5 / Marquinhos 6 / Thiago Silva 5,5 / Kurzawa 5,5 / Verratti 4 / Thiago Motta 5 / Rabiot 5,5 / Mbappé 3 / Cavani 5 / Neymar 5,5

Les notes de L’Equipe : Areola 5 / Meunier 4 / Marquinhos 7 / Thiago Silva 4 / Kurzawa 4 / Verratti 3 / Thiago Motta 4 / Rabiot 5 / Mbappé 2 / Cavani 7 / Neymar 5

« Kylian Mbappé s’était avancé vers ce Classique avec l’insouciance de la jeunesse et la certitude que les vraies hauteurs seraient ailleurs, il allait vivre « un match comme les autres » face à cet OM si loin du compte, mais il l’a vite compris : cette affiche ne sera jamais un match comme un autre, juge L’Equipe. Les Marseillais auraient été heureux d’un tel résultat, avant le coup d’envoi, mais ils avaient de quoi être déçus, au bout du compte, parce qu’ils ont presque tout fait comme il fallait pour contrarier les plans d’un PSG nettement plus effrayant sur le papier que sur le terrainFace à ces Parisiens plus riches, plus adroits, plus nombreux, plus complets, la résistance existe bien, en Ligue 1. La bonne nouvelle, pour les Parisiens, est que ni Montpellier ni l’OM ne disputent la Ligue des champions, leur objectif annoncé de la saison ; la mauvaise, c’est qu’il leur faudra montrer davantage pour gravir les sommets qu’ils visent, parce que le potentiel ébouriffant de leurs joueurs offensifs ne suffit pas toujours à renverser un collectif discipliné, où les efforts sont bien plus équitablement répartis à la perte du ballon. »

La Provence

 

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

Le PSG handball a fait un pas vers la « pole position »

Coup double pour le PSG qui s’est imposé une seconde fois contre les Hongrois de ...