Presse PSG

La revue de presse PSG : OM, Di Maria, Emery, fatigue…

Vu et lu dans la presse hexagonale ce vendredi 20 octobre 2017 au sujet du PSG.

« Si quelques joueurs parmi lesquels Marquinhos, Thiago Motta ou Rabiot ont, dans leurs déclarations publiques, placé le déplacement de dimanche au Vélodrome comme un rendez-vous à part, une tendance nette est apparue dans le groupe parisien : cet OM-PSG ne passionne pas, avance L’Equipe. Les mercatos récents ont donné encore un peu plus de poids à la thèse d’un trop grand écart sportif. […] Mais alors, le Vélodrome, son ambiance de feu, pas de quoi enflammer le Ney et sa bande ? « Peut-être que là, les joueurs disent ça, mais à quelques heures du match, ils verront les choses différemment, indique Fabrice Abriel, qui a porté les deux maillots. Tu ne peux pas perdre un Classique. Sinon ils vont se faire couper les têtes. Ne vous inquiétez pas pour la motivation ; Neymar, quand il verra l’ambiance, il se mettra à ce niveau-là. Ce sont toujours des joueurs de haut niveau qui veulent faire l’histoire. Ronaldinho l’a fait, il voudra faire la même chose ».

« Angel Di Maria n’a pas célébré son but face à Anderlecht, rappelle le journal sportif. Quelques pas, un regard vide, une tête qui se baisse et un visage qui se ferme. Malgré les accolades. Une attitude qui se prolongera dans le vestiaire où ADM, comme depuis plusieurs jours, étale son mal-être par un mutisme assumé. « Le fait de ne pas fêter son but était volontaire, glisse-t-on dans son entourage. Angel est inquiet et énervé de ne pas avoir de temps de jeu. » Au fil des dernières semaines, Di Maria a posé un constat simple : Unai Emery s’appuiera sur sa MCN dans les grands matches. […] L’Argentin a clairement fait du Mondial un objectif. Ne pas avoir de temps de jeu risquerait de l’handicaper. Dans son camp, on repousse l’hypothèse chinoise cet hiver et on regrette que les dirigeants parisiens, sans le pousser dehors, aient fait filtrer la nécessité de vendre un joueur important en janvier. Comme si on leur indiquait la porte de sortie. »

Presse PSG« Les Parisiens étaient au repos hier, lit-on encore. Plusieurs joueurs sont rentrés de Belgique un peu fatigués et Unai Emery pourrait apporter quelques légères modifications à son onze de départ. Thiago Silva va mieux. S’il s’entraîne normalement aujourd’hui, ce qui est l’objectif, il espère jouer contre l’OM ».

« Même si la correction reçue en février trotte encore dans les esprits, les joueurs marseillais attendent les Parisiens, dimanche, sans appréhension particulière, assure Le ParisienRécupérer, et se conditionner. A Marseille, les choses sérieuses débutent ce vendredi. Si le Vélodrome a sonné creux hier, la pression va vite monter d’un cran. Les Olympiens vont entendre les discours habituels sur la fierté, sur l’amour du maillot, la rivalité, et seront invités à laver l’affront de février dernier (5-1). »

« Unai Emery surfe sur une excellente vague. Paris a gagné 12 fois (pour un nul) et marqué 43 buts (pour 7 encaissés). Un bilan rêvé par tous les coachs d’Europe. Qu’il faut toutefois nuancer par quelques défauts, dont une identité de jeu qui demande encore à être clarifiée », écrit le quotidien francilien qui pointe des choix payants, des recrues intégrées et un management resserré. « Emery a changé de politique vis-à-vis de son équipe et a décidé de s’appuyer sur un groupe resserré. Pour l’instant, ça fonctionne. A ce jour 20 joueurs ont été utilisés depuis le début de la saison. Mais en réalité seuls 16 d’entre eux sont vraiment concernés. »

« Cette fois, Rudi Garcia et ses hommes ne doivent pas se louper, quand bien même la mission s’annonce des plus périlleuses et que les plus pessimistes craignent déjà une fessée, constate La Provence. Hier, le maigre public du Vélodrome plantait le décor avec des « Paris, Paris, on t’enc… ». Les supporters seront exacts au rendez-vous. Et Garcia n’aura pas besoin de dégoter des trésors de persuasion pour motiver ses ouailles ».

 

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

Le PSG handball a fait un pas vers la « pole position »

Coup double pour le PSG qui s’est imposé une seconde fois contre les Hongrois de ...