Roche « émet certaines réserves » sur le niveau de Verratti et Rabiot

A Anderlecht, le milieu de terrain devrait se composer de Thiago Motta-Marco Verratti-Adrien Rabiot. Depuis le départ de Blaise Matuidi, cela semble être le milieu de terrain type quand les trois forces en présence sont disponibles. Trois joueurs qui possèdent de nombreuses qualités mais aussi quelques défauts, explique Alain Roche au média belge L’Avenir.

« Thiago Motta, c’est le poumon de l’équipe, qui régule et compense le manque de replacement des joueurs offensifs. Mais il a un gros défaut, selon moi: il est moins agressif à la récupération. Thiago Motta est un joueur hors norme, avec ballon, et dans son placement. Mais à 35 ans, il est plus souvent devant la défense plutôt qu’à faire un travail de harcèlement de l’adversaire. Du coup, le milieu joue assez bas. Contre le Bayern, malgré la victoire, la possession était munichoise. Cela passera-t-il tout le temps? » se questionne-t-il avant d’émettre quelques réserves sur ses deux coéquipiers.

« Rabiot et Verratti, qui jouent aux côtés de Motta, sont deux très bons joueurs, mais j’émets certaines réserves. Adrien, qui a été formé à Paris et que je connais bien, se voit plus comme un milieu relayeur, qui veut aller de l’avant, tenter sa chance au but. Mais il doit s’adapter, et il montre trop souvent ses états d’âme. Il l’a encore prouvé lors de Bulgarie / France. Verratti, cela fait trois ans qu’on dit que c’est un des meilleurs médians d’Europe. Il a des qualités énormes, l’intelligence de jeu, la grinta. Il est brillant mais il faut arrêter de le comparer à Pirlo. Il sort trop facilement de son match, quand il s’en prend à l’arbitre ou qu’il est agacé quand ça ne tourne pas bien. Il doit être plus performant au niveau des passes décisives et des buts. » 

À propos Grégoire Anne

x

Check Also

Après avoir été menées de deux buts, les féminines du PSG corrigent l’OM

Les Marseillaises pensaient avoir fait le plus difficile à la mi-temps de son match contre ...