Emery

Vague de blessure au PSG, quelles options pour Emery avant le déplacement à Dijon ?

La trêve internationale étant terminée, les joueurs du Paris Saint-Germain vont retrouver le Camp des Loges. Les uns et les autres se sont qualifiés pour le prochain Mondial en Russie ou disputeront les barrages (Verratti avec l’Italie), mais cette parenthèse aura laissé des traces dans les rangs parisiens. Pendant cette trêve, cinq joueurs du club de la capitale se sont blessés et sont incertains pour le déplacement à Dijon (samedi, 17h) à l’occasion de la 9ème journée de Ligue 1. En effet, Marco Verratti n’a pas rejoint la sélection italienne en raison de douleurs aux adducteurs, Layvin Kurzawa a été touché au genou avec les Bleus, Thiago Silva (cuisse droite), Thomas Meunier, et Ángel Di María ont eux aussi connus quelques pépins physiques avec leur équipe nationale. Sans compter Thiago Motta (genou) et Javier Pastore (mollet), toujours souffrants. Un vrai casse-tête pour Unai Emery qui devra adapter son onze en Bourgogne.

Emery

Cette succession de mauvaises nouvelles montrent une certaine limite de l’effectif parisien. Quelles vont êtres les options pour l’entraîneur espagnol alors que le calendrier du PSG s’annonce chargé dans les prochains jours/semaines (Dijon, Anderlecht, Marseille, Nice) ? Avec les incertitudes qui planent, certains vont pourvoir se montrer et ce dès ce samedi à Gaston-Gérard. C’est le cas de Presnel Kimpembe. L’international français n’a pas disputé une seule seconde sous le maillot bleu et devrait profiter, en toute logique, du probable forfait de Thiago Silva. Tout comme Yuri Berchiche qui devrait avoir sa chance face aux Bourguignons, Kurzawa sera sans doute trop juste. Malgré un aller-retour en Amérique du Sud, Daniel Alves ne devrait pas se reposer ce week-end, Meunier étant sorti par précaution contre Chypre (4-0).


Si les deux milieux italiens, Verratti et Motta, ne sont pas disponibles, samedi, qui viendra épauler Adrien Rabiot dans l’entre-jeu ? Giovani Lo Celso pourrait avoir une carte à jouer dans cette histoire, l’Argentin offre plusieurs solutions à son entraîneur car il peut évoluer dans un 4-3-3 ou 4-2-3-1. Tout comme Christopher Nkunku qui, lui, peut être placé dans un registre plus défensif et cela dans les deux formules tactiques. Ne pas oublier Julian Draxler. L’ancien de Wolfsburg a joué dans un rôle de milieu relayeur contre Bordeaux avant la trêve (6-2), il peut être a nouveau aligné à ce poste, samedi. Tout dépendra si l’Allemand est remis de sa grippe.

Ney

En attaque, le club de la capitale a été plutôt épargné au niveau des blessures. Neymar Jr et Kylian Mbappé devraient bien tenir leur rang pour ce match, même si le Brésilien n’a pas été ménagé par son sélectionneur. La seule incertitude concernait Edinson Cavani. L’Uruguayen a eu une légère alerte au genou gauche mais a disputé sans problème le match face à Bolivie (4-2), s’offrant le luxe de marquer son dixième but dans ces éliminatoires. El Matador devrait bien être disponible aux côtés de Neymar et Mbappé. Auteur d’une prestation étincelante avec l’Argentine, mercredi, Ángel Di María est sorti durant la rencontre face à l’Équateur (3-1). Bien que légèrement touché, un doute persiste, pour le moment, quant à sa disponibilité pour le prochain match. Un point complet sera fait par l’entraîneur parisien, ce jeudi en conférence de presse.

À propos Antoine Grasland

x

Check Also

Wendel très proche d’être prêté au FC Porto cet hiver (A Bola)

Comme annoncé par Globo ces derniers jours, Wendel devrait être la première recrue du PSG ...