Vue du Brésil, la carrière de Lucas au PSG n’est pas à la hauteur des attentes

Lucas (25 ans) est arrivé au Paris Saint-Germain en 2013. Depuis, le Brésilien a alterné entre des prestations correctes et très moyennes pendant plusieurs saisons. Avec le recrutement de Neymar Jr et Kylian Mbappé, l’ancien du São Paulo FC n’a plus les faveurs d’Unai Emery. Victor Canedo, journaliste à Globo a évoqué pour Foot Mercato la situation de l’attaquant vue du Brésil. Selon lui, les médias cariocas sont déçus de la tournure que prend sa carrière. 

« On s’attendait à ce qu’il décolle au PSG. On pensait que c’était l’endroit idéal, mais il a fini par ne plus avoir le temps de jeu nécessaire pour progresser. Il a stagné au PSG, il a fait des mauvais choix pour sa carrière. Je pense que c’est peut-être lié à sa personnalité, a expliqué Victor Canedo, contacté par Foot Mercato. Il a eu plusieurs entraîneurs avec lesquels il a beaucoup joué, donc on ne peut pas dire qu’il a été victime de choix de tel ou tel coach. On attendait plus de lui. Quand il a quitté São Paulo pour le PSG, il jouait très bien. Mais au fil du temps, on a perdu confiance en son jeu. Il n’a pas le niveau pour être un titulaire au PSG, ni en sélection brésilienne. »

Le journaliste est également revenu sur la comparaison entre Neymar et Lucas. Les deux joueurs sont de la même génération et ont fait leurs classes dans le championnat local.

« Ils ont éclos quasiment en même temps. Ils ont le même âge et ont fait partie tous les deux de la sélection brésilienne U21. Dans cette équipe, Lucas s’est tout autant distingué que Neymar, notamment lors du Sudamericano U20 en 2011 (Neymar a été le meilleur buteur de la compétition avec 9 buts, 4 pour Lucas, ndlr). Mais à partir de là, la carrière de Neymar a fait un bond plus important que celle de Lucas, raconte le journaliste brésilien. Non pas parce que Lucas était moins fort, mais tout simplement parce que Neymar a réussi à acquérir le statut de superstar. Lucas est resté comme un grand espoir aux yeux des gens. Beaucoup de monde croyait en lui. »

À propos Antoine Grasland

x

Check Also

Le PSG handball a fait un pas vers la « pole position »

Coup double pour le PSG qui s’est imposé une seconde fois contre les Hongrois de ...