psg

La revue de presse PSG : Lo Celso, Verratti, Rabiot, Mbappé…

Vu et lu au sujet du PSG ce dimanche 12 novembre 2017 dans la presse hexagonale.

Adrien Rabiot est « pressenti pour débuter aux côtés de Blaise Matuidi et Corentin Tolisso » avec la France contre l’Allemagne, avance Le Parisien. Mbappé devant être « reconduit ». « Le onze probable des Bleus : Mandanda – Jallet, Koscielny, Varane ou Umtiti, Kurzawa – Tolisso, Rabiot, Matuidi – Martial ou Sissoko, Griezmann, Mbappé ».

« L’Argentine a dominé la Russie en match amical (0-1), hier à Moscou, lit-on également. Deux joueurs du PSG ont participé à la rencontre : Angel Di Maria et Giovani Lo Celso. Une grande première en sélection pour le second. Le milieu de terrain (21 ans), titularisé au poste de relayeur gauche, a disputé 60 minutes, se montrant plutôt discret. Di Maria est, lui, resté 75 minutes sur la pelouse. Le temps d’inquiéter à deux reprises le gardien russe ».

« Giovani Lo Celso a connu une première timide, confirme L’Equipe. Placé comme milieu relayeur gauche il n’a pas su trouver sa place, ni établir le lien tant attendu avec Lionel Messi. Associé à son coéquipier Angel Di Maria, seul sur son couloir gauche, il a souffert des automatismes entre le « Fideo » et la « Pulga », qui l’ont souvent oublié. En 60 minutes sur le terrain, Lo Celso a échoué à montrer ses qualités de meneur-créateur. Ce n’est qu’après sa sortie que les Argentins ont trouvé la faille par Sergio Agüero (86e). »

« Marco Verratti a souvent l’allure du coupable idéal. Mais, cette fois, il n’y a pas grand-chose d’immérité dans la foudre qui s’est abattue sur lui, hier, au lendemain d’un énième rendez-vous manqué avec la sélection, lit-on encore dans le quotidien sportif. […] Avec son gros salaire et son CV plutôt fourni en Ligue des champions, il est logiquement guetté comme le leader technique qui pourrait tirer tout le monde vers le haut. Bilan : Verratti n’a rien illuminé et a été averti. »

« En cas de forfait de Giroud, la titularisation de Lacazette apparaît comme la plus évidente, commente enfin le journal. À droite, à gauche ou dans l’axe, Kylian Mbappé l’a rappelé au moment de sa signature au PSG, il n’a pas de préférence. Du moins pas encore. […] C’est dans une position axiale et dans un système à deux attaquants que Mbappé pourrait le mieux s’épanouir. Comme à Monaco avec Radamel Falcao. Et avec Antoine Griezmann, aux caractéristiques différentes ? Sa finesse technique pourrait lui permettre de trouver des combinaisons dans les petits espaces pour donner de la vitesse au jeu. La rencontre face à l’Allemagne pourrait, en tout cas, permettre de le vérifier. »

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

Di Maria

LIVE – PSG / Nantes : 3-1 (2e MT)

Résumé du PSG/FCN 05′ Très bon ballon de Pastore qui lance Neymar, qui ne peut ...