PSG 11 novembre 2017

La revue de presse PSG : Neymar, désinformation, L’Equipe, ministre de l’Intérieur…

Vu et lu dans la presse hexagonale au sujet du PSG ce samedi 11 novembre 2017.

« Hier, Neymar a quitté la conférence de presse en essuyant quelques larmes. Trop d’émotion ? De frustration ou de colère ? Un peu de tout ça certainement. Mais ce qui a provoqué cet accès lacrymal, ce sont les mots de Tite. Quelques secondes auparavant, le sélectionneur avait coupé la parole au traducteur pour dire tout le bien qu’il pensait de la star brésilienne. « Depuis un an et demi que je suis à la tête de la sélection, je n’ai jamais eu aucun problème avec Neymar. C’est un super gars. » Ces paroles ont agi comme un baume sur le cœur meurtri du numéro 10 du PSG, écrit Le ParisienCar, autant le dire tout de suite, le débriefing du match amical Japon-Brésil n’a pas vraiment tourné autour de la performance de la Seleção (lire ici). […] Dans sa ligne de mire, la presse française, ou une partie d’elle, qu’il accuse clairement de désinformation sur sa relation avec Unai Emery et Edinson Cavani. Pour bien se faire entendre, Neymar a même répété son message 20 minutes plus tard en espagnol. […] Ces « histoires » font aussi du mal à son image. Et c’est peut-être ce qui irrite le plus Neymar et son entourage. Quand ce n’est pas le PSG lui-même qui s’étrangle à la lecture de certaines unes de journaux. Pour la première fois depuis son arrivée en Europe, la star brésilienne apparaît sous un jour contrasté. Celui d’un joueur génial mais aussi parfois capricieux, rétif à l’autorité ou pas assez impliqué sur certains matchs. Bref, il y a là de quoi écorner l’image lisse d’un golden boy qui plaît tant aux annonceurs. Quant au PSG, ce n’est pas l’accueil dont rêvait le club. Autant de raisons d’expliquer la sortie — programmée — de Neymar hier. »

Edition du 8 novembre 2017

Neymar a visé « quelques publications françaises et en premier lieu L’Équipe, coupable à ses yeux d’avoir évoqué les tensions nées lors du penaltygate. Puis d’avoir révélé sa colère au surlendemain d’Anderlecht-PSG. Enfin d’avoir évoqué sa lassitude face aux séances vidéo, trop longues à son goût, imposées par le technicien basque. Et, plus globalement, la fraîcheur des relations entre l’entraîneur et la recrue la plus chère de l’histoire, commente L’Equipe« On invente des histoires », a affirmé hier Neymar, sans dire quelles seraient ces affabulations. Une forme de démenti global, suffisamment imprécis pour ne pas s’exposer à la limpidité des faits eux-mêmes. L’Équipe, évidemment, maintient ses informations. »

Il est également question dans le quotidien sportif de Nasser al-Khelaïfi, qui « a sollicité un rendez-vous avec le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb. Cet entretien devrait avoir lieu très bientôt. Pour l’occasion, il devrait être accompagné de Jean-Claude Blanc mais aussi probablement de Victoriano Melero, secrétaire général. Ce rendez-vous portera notamment sur le comportement des ultras qui se sont signalés lors des derniers matches en allumant de nombreux fumigènes. Le cas de Laurent Simonin, contrôleur général à la préfecture de police de Paris et pressenti pour être le nouveau directeur pour la sécurité, devrait aussi être évoqué. »

Les notes des deux Parisiens en sélection pour finir : Layvin Kurzawa reçoit un 4 dans L’Equipe, un 5 dans Le Parisien. Kylian Mbappé est noté 7 dans L’Equipe et 6.5 dans Le Parisien.

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

Di Maria

LIVE – PSG / Nantes : 3-1 (2e MT)

Résumé du PSG/FCN 05′ Très bon ballon de Pastore qui lance Neymar, qui ne peut ...