Le bilan des anciens du PSG partis cet été (1/3) : Aurier, Sabaly, Ballo-Touré & Kanga

A l’occasion de cette trêve hivernale, Canal Supporters vous propose le premier bilan concernant les 14 joueurs partis définitivement du PSG l’été dernier. Pour ce premier volet, focus sur Serge Aurier, Youssouf Sabaly, Fodé Ballo-Touré et Wilfried Kanga Aka qui ont cédé à la tentation de l’exil.

Serge Aurier – Tottenham
14 matches dont 13 titularisations (1144 mins) : 1 but, 1 passe décisive
Avec l’arrivée de Dani Alves au PSG et des affaires extra-sportives qui ont pollué son passage, le départ de l’Ivoirien était devenu inéluctable. Après une longue attente concernant son permis de travail accordé à quelques jours de l’échéance du mercato, il a fini par signer pour Tottenham contre 25M€. Le jeu offensif de sa nouvelle équipe semble parfaitement lui convenir puisqu’il participe pleinement aux actions offensives sur son côté. Cela lui a aussi permis d’ouvrir son compteur but le 13 décembre dernier contre Brighton. A cela s’ajoute une passe décisive pour Llorente en Ligue des Champions. Il est aujourd’hui en concurrence avec Kieran Trippier sur le flanc droit de la défense des Spurs.

« Si je voulais continuer à jouer avec le PSG ? Oui, bien sûr, révélait-il début décembre au CFC. J’ai joué dans le club de mon coeur, je viens de Sevran, et jouer dans son club de coeur comme parisien, il n’y a pas mieux. Cela ne m’aurait pas dérangé de continuer. Au départ, je voulais partir puis j’ai réfléchi quand l’offre de prolongation de contrat est arrivée puis je me suis dit que ça ne servait à rien»

Youssouf Sabaly – Girondins de Bordeaux
20 matches dont 20 titularisations (1701 mins) : 0 but, 1 passe décisive

Après quatre années de prêt (deux à Evian, une à Nantes puis une à Bordeaux), le latéral droit a décidé de faire ses bagages pour quitter définitivement Paris cet été. Direction la Gironde qui, satisfaite de ses prestations la saison dernière, a négocié un transfert du joueur. Les deux clubs se sont mis d’accord à hauteur de 5M€. Le transfert était devenu inéluctable tant le clan Sabaly était quelque peu agacé de n’avoir jamais eu sa chance à Paris hormis pour quelques matches de préparation.

A Bordeaux, il continue son bonhomme de chemin. Au comportement irréprochable, le joueur de 24 ans est titulaire indiscutable sur le flanc droit de la défense devant Milan Gajic dans la hiérarchie. Ce qui ne l’empêche pas de dépanner quelques rencontres sur le côté gauche depuis le début de saison. Selon WhoScored, Youssouf Sabaly est le deuxième meilleur joueur des Girondins cette saison derrière l’indispensable Malcom. Une belle performance pour une équipe qui a encaissé 29 buts en 19 matches.

« Je n’ai aucun regret. À partir du moment où l’on fait certains choix, il ne faut pas avoir de regrets et il faut assumer tout ce que l’on fait » assumait-il avant de revenir au Parc des Princes fin décembre. Malgré les résultats décevants du FCGB, il se sent comme un poisson dans l’eau avec son statut de titulaire.

Fodé Ballo-Touré – Lille OSC
15 matches dont 14 titularisations (1108 mins) : 0 but, 0 passe décisive

Parti libre du PSG l’été dernier en refusant de prolonger son contrat, le latéral gauche a eu une adaptation difficile à Lille. Très timide pour sa première conférence de presse, il l’a aussi été pour ses premières capes en Ligue 1. Contre Nantes lors de la première journée, il est sorti à la mi-temps par Marcelo Bielsa. Une semaine plus tard, il cède sa place à la 37e minute (c’était le 3e changement du match déjà) de la rencontre perdue à Strasbourg. Avec la faible concurrence à son poste, sa place de titulaire ressemble plus à un choix par défaut que la considération d’être un titulaire en puissance. Même s’il montre de bonnes choses et qu’il progresse, il est encore tendre et manque encore de poigne pour s’imposer au plus haut niveau.

« Ce qui a fait la différence, c’est que le LOSC fait confiance aux jeunes que le PSG, expliquait-il lors de sa conférence de présentation en juillet. Lille n’a pas peur de lancer des jeunes. Ça m’a plu. J’avais un peu envie de continuer au PSG mais le projet de Lille est meilleur. Mon objectif est d’avoir du temps de jeu, de gagner ma place et de faire des très bons matches. Marcelo Bielsa fait beaucoup progresser ses joueurs. J’aimerais bien qu’il me fasse progresser comme Benjamin Mendy. » On sait déjà qu’il ce ne sera pas le cas puisque l’Argentin a été démis de ses fonctions.

Wilfried Kanga Aka – SCO Angers
1 match dont 0 titularisation (28 mins) : 0 but, 0 passe décisive

Prêté la saison dernière à Créteil sans être extravagant (24 matches, 5 buts), l’attaquant de 19 ans a fait le choix de répondre aux sollicitations d’Angers cet été. Le PSG l’a libéré de son contrat qui courait jusqu’en 2018 pour que le joueur s’engage avec le SCO jusqu’en 2020. Et tout avait plutôt bien commencé pour lui puisqu’il faisait partie du groupe en début de saison et avait même participé à ses 28 premières minutes contre Lille fin août. Mais depuis, plus rien à cause d’une cascade de blessures.

Après une première reprise fin octobre avec l’équipe réserve, où il avait marqué l’unique but du match contre Challans, il a cédé rapidement sa place en cours de match. Le diagnostic : une fracture de la rotule et une absence de plusieurs mois. Début décembre, France Bleu Normandie évoquait la possibilité d’un prêt au Havre cet hiver afin qu’il s’aguerrisse. Ce n’est pas sûr qu’il puisse être remis sur pied à temps.

À propos Grégoire Anne