BP

#BP « Frustré mais confiant » par Frananc

Sur Canal Supporters s’expriment des « Blogueurs Parisiens » (#BP), les CSiens, comme François alias Frananc, qui nous propose un nouveau billet.

Frustré mais confiant

Hier soir le PSG, mon PSG a chuté dans l’antre de l’Allianz Arena, soucoupe volante au dessus de Munich et de son club couronné 5 fois dans cette compétition après laquelle nous courons depuis quelques années déjà.
Jamais les espoirs n’ont été aussi vivaces que cette année. Paris et son armada offensive passaient un test grandeur nature et s’étalonnaient avant de rentrer un peu plus dans le vif du sujet à partir du mois de février et jusqu’à fin mai si les planètes daignent s’aligner.
Sauf que patatras, une défaite 3-1 plus tard, les esprits grincheux sortent de leur turpitude et s’en donnent à cœur joie pour effondrer 4 mois de plaisir footballistique. Parce que oui, depuis 4 mois je prends un plaisir fou à voir évoluer cette équipe à quelques exceptions près (Montpellier, Dijon).

Des points d’amélioration sont cependant à notifier. Hier ils ont été mis en exergue à la grâce d’un adversaire à notre mesure, car il ne faut pas s’y tromper, le Bayern Munich fait partie du gotha européen, des clubs n’ayant pas que l’ambition de remporter le trophée mais aussi de réelles possibilités de le faire.

Le match d’hier me frustre par le résultat mais je laisse confiant dans les possibilités qui sont les nôtres. Je n’ai pas vu un PSG balayé dans le jeu, dans les occasions. Il ne faut pas regarder uniquement le tableau d’affichage mais également le contenu et les axes de progression possibles.
A vrai dire je préfère même que le résultat soit celui auquel nous avons abouti plutôt que le même match gagné 2-1 et une victoire en trompe l’œil. La défaite provoquera certainement des remises en question, une hausse des exigeances et si ce n’est pas le cas nous n’obtiendrons que ce que nous mériterons.

Soit, j’ai vu des manquements dans la cohésion d’équipe, des excès d’individualisme et un manque de changements de rythme mais rien de rédhibitoire pour l’avenir.
Autre axe d’amélioration possible est la gestion d’Emery de ces matchs au couteau. Parfois il me donne l’impression de tirer ses choix aux dés et qu’en plus il a la main molle. Le premier changement eut lieu après de multiples tergiversations et un but encaissé avec un joueur blessé sur le terrain, cela ne devrait pas arriver. Le second changement intervint dans le temps additionnel, pour rien.

N’y avait-il pas la place de tenter des coups tactiques ? Je n’ai pas le sentiment qu’il insuffle aux joueurs un esprit conquérant, et ses actions ne vont pas dans ce sens. J’espère vraiment qu’il réussira à Paris, que je me prosternerai devant lui et ses deux Champions League et il est légitime que je m’interroge sur certains points.

Après, il ne faut pas oublier que cet effectif n’a que 4 mois d’automatismes ce qui est très peu. En 4 mois ils ont réussi à finir 1er du groupe devant le Bayern et battre le record de buts inscrits en Champions League. De plus le matelas de 9 points acquis en Ligue 1 devrait favoriser une préparation optimisée et individualisée au cours de prochains mois. Ainsi nous pourrons arriver au top dans le money time.

Lundi aura lieu le tirage, je resterai confiant quelque soit l’adversaire, et avec le retour au Parc encore plus. Après, aux joueurs et au coach d’utiliser le match d’hier comme une expérience, d’en tirer les enseignements qui s’imposent et en sortir encore plus forts.

Frananc l’abonné 1133403

À propos Blogueur Parisien

x

Check Also

Soir de Ligue 1 : les résultats

Après les victoires 0-4 de Monaco dans le Forez et 1-4 du PSG à Rennes, ...