psg

La revue de presse PSG : “machine déréglée” vers “une relance ou la crise”

Vu et lu au sujet du PSG ce vendredi dans la presse hexagonale.

“L’hiver n’est pas encore vraiment arrivé mais Paris a déjà pris un sérieux coup de froid, ironise Le Parisien. Cet enchaînement négatif correspond précisément au moment où, déjà, la saison dernière il avait déraillé. Cette année, les conséquences sont plus neutres, du moins à court terme. Mais la concomitance de ces deux séquences, à un an d’intervalle, interpelle forcément. Les hommes d’Unai Emery, internationaux pour la plupart, entrent-ils dans cette zone rouge où se mêlent la fatigue physique et une certaine lassitude mentale ? Cette thèse se défend. […] Unai Emery a choisi cette saison de miser sur un cercle restreint de joueurs. Ce management présente deux effets pervers : il épuise les titulaires et décourage les autres. […] Dans ce contexte, même la venue de Lille au Parc des Princes ne ressemble plus à une promenade de santé.”

“La relance ou la crise”, titre L’EquipeSi un changement de système ne semble pas à l’ordre du jour, Unai Emery pourrait vouloir faire tourner un peu. Neymar est suspendu et Thiago Silva forfait en raison de sa double blessure contractée à Munich (contusion au mollet gauche et entorse du genou gauche). Dans le meilleur des cas, Silva pourrait rejouer contre Rennes (le 16 décembre) ou Caen (le 20). Mais, de nature prudente avec sa santé, il semble plus probable qu’il préfère ne prendre aucun risque afin de revenir début 2018. Layvin Kurzawa a reçu un coup au genou gauche et ne s’est pas entraîné. A la place de Neymar, ce devrait être Di Maria, même si l’Argentin reste sur des prestations décevantes. Emery procédera-t-il à d’autres changements ? Par exemple remplacer Daniel Alves par Meunier ou Draxler par Pastore ? Ce n’est pas impossible mais difficile encore à assurer. Ce serait une manière de sanctionner ceux qui ont été les plus défaillants en Bavière, notamment Alves, mais aussi de redonner un peu d’espoir aux remplaçants qui sont lassés de leur faible temps de jeu. Pour espérer voir son équipe briller au printemps, Unai Emery va devoir concerner davantage d’éléments. L’équipe probable : Areola – Meunier (ou Daniel Alves), Marquinhos, Kimpembe, Berchiche – Verratti, Rabiot, Pastore – Di Maria, Cavani, Mbappé”.

“Pour affronter les questions des experts du fair-play financier de l’UEFA, hier, le PSG avait dépêché trois de ses plus hauts dirigeants : Victoriano Melero, Jean-Claude Blanc et Philippe Boindrieux, rapporte Arnaud Hermant. Le trio a livré ses explications et avancé ses arguments pour rappeler qu’il avait respecté les règles du fair-play financier lors des acquisitions de Neymar (222 M€) et de Kylian Mbappé (145 + 35 M€). Le club doit tout de même trouver, d’ici au 30 juin, un peu moins de 75M€. Les dirigeants parisiens ont-ils levé tous les doutes ? Ils le pensent, comme depuis l’ouverture de l’enquête, le 1er septembre. Reste à savoir quand l’UEFA rendra ses conclusions. Le PSG, comme il l’a répété, les attend le plus vite possible”.

On trouve dans Nord Eclair “le onze probable” du Losc contre le PSG : “Maignan ; Ié, Soumaoro, Alonso, Mendyl – Amadou (c) – Malcuit, Mendes, Maia, Benzia – Ponce. Rappel  : Ballo-Touré est suspendu et Kouamé soigne son épaule gauche.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée