psg

La revue de presse PSG : Pastore, T.Weah, Mendy, Morroni

Vu et lu au sujet du PSG dans la presse ce samedi 30 décembre 2017.

“Né à New York, Timothy Weah, 17 ans, a intégré le centre de formation parisien en 2015, mais il n’a pu jouer que début 2016, après avoir reçu le feu vert tardif de la Fifa, se souvient Le Parisien. « Ses points forts, c’est de pouvoir opérer aux trois postes de devant, sa vitesse, ses déplacements, sa détente et son envie de faire les choses bien », énumère Luis Fernandez, le directeur sportif de la formation au PSG. […] Pour éviter que le patronyme ne soit trop encombrant, le jeune Weah est tenu loin des sollicitations. […] Quand son père va diriger le Liberia, Timothy porte pour l’instant le maillot des équipes de jeunes des Etats-Unis. S’il perce au plus haut niveau, il devra opter pour l’un de ces deux pays… ou pour la France, dont il possède aussi la nationalité.”

“L’équipe féminine du PSG a accueilli une nouvelle tête jeudi, lit-on également. Bernard Mendy (36 ans) a en effet été nommé entraîneur adjoint, fonction qu’il partagera avec le Japonais déjà en place, Toru Ota, également préparateur physique. Il récupère le poste laissé vacant l’été dernier par Florent Ghisolfi. […] Perle Morroni, jeune (20 ans) latéral gauche du PSG, pourrait être prêtée à Barcelone (D1 espagnole) pour avoir plus de temps de jeu.”

“Depuis son lieu de vacances en Argentine, Javier Pastore se tient au courant régulièrement des intérêts à son sujet. S’il a été très touché par les chants du Parc, le meneur de jeu n’a pas modifié sa position, assure L’EquipeAprès plus de six saisons à Paris, il se verrait bien quitter Paris cet hiver. Déçu de ne pas jouer les grands rendez-vous, il estime qu’il doit donner des gages à son sélectionneur. Pastore n’a jamais caché sa préférence pour l’Italie, le pays de son épouse. En Serie A, à l’exception de contacts répétés et encore récents avec le directeur sportif de l’Inter Walter Sabatini, qu’il a connu à Palerme, les clubs ne se bousculent pas. Javier Pastore devra faire aussi avec un agacement de moins en moins dissimulé du staff parisien vis-à-vis des sorties médiatiques de son agent, Marcelo Simonian. Unai Emery n’aurait ainsi guère goûté les propos du conseiller du joueur avant le match face à Caen, estimant qu’il s’agissait possiblement de son dernier match avec le PSG.”

 

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée