Roncero

Pour Roncero (AS), le point faible du PSG, c’est le gardien de but

Le Real Madrid sera demain (18h) sur le terrain, dans le cadre de la Coupe du monde des clubs FIFA, ce sera contre Al-Jazira. Mais le 14 février le niveau de l’opposition sera tout autre, le PSG viendra défier les tenants du titre en Champions League à Santiago Bernabeu dans le cadre d’un premier acte explosif. Tomas Roncero, célèbre journaliste de AS qui s’est pris la tête entre les mains en voyant ce tirage, revient sur cette confrontation. Et distingue un point faible au PSG.

« Aucun Madridiste ne voulait du PSG dans une éliminatoire aussi lointaine de la finale de Kiev. Et à Paris, je pense que les visages se sont crispés en voyant le tirage. Mais, comme j’aime à dire : « Il n’y a pas de gloire sans souffrance ». Pour Zidane et ses joueurs, le défi sera spécial contre un PSG construit avec un chéquier. Et ce trident Mbappé (qui aurait pu venir au Real cet été), Cavani (lancé dans la course au Soulier d’Or), Neymar (vieux rêve de Florentino Pérez) qui forme une attaque destructrice devant Rabiot, Verratti et Motta. En fait, ce n’est que dans la cage qu’ils fléchissent. C’est de cela que le Real doit tirer profit. Ainsi que d’une forme d’inexpérience des grands rendez-vous. Par contre, oui, cette fois il n’y aura pas Aytekin (arbitre du Barça/PSG) pour leur pourrir la vie… »

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters
x

Check Also

Le PSG recroisera bien le Bayern dès le 21 juillet en Autriche

En juillet prochain, le PSG se rendra à Singapour pour participer à l’International Champions Cup ...