BP

#BP « L’occasion de pulvériser le sortilège » par Frananc

Sur Canal Supporters s’expriment des « Blogueurs Parisiens » (#BP), les CSiens, comme François alias Frananc, qui nous propose un nouveau billet.

Je déteste le mois de janvier. En partie parce que le temps est monotone, que les températures ne sont pas des plus agréables, que l’on se sent obligés de souhaiter la bonne année à tout le monde et n’importe qui (bonne année à tous d’ailleurs), que lorsque j’écris la date du jour je me trompe toujours d’un an (la mise à jour mentale n’a pas encore été faite), j’en passe et des meilleures.

Cette année, la raison majeure rendant ce mois-ci insupportable est qu’il me semble interminable. Le tirage au sort de la Champions League a eu lieu le 11 décembre. L’attente de la Saint-Valentin va être bien longue. Même si je sais bien que la vérité du jour n’est pas celle du lendemain, je vais forcément scruter d’un œil attentif les contenus des matchs du Real Madrid. S’ils sont mauvais, j’y verrais une raison de nous méfier. S’ils sont aboutis, j’en conclurai qu’il faut se méfier également.
Malgré tout, je ne peux m’empêcher d’être confiant en nos forces bien que je n’écarte pas les faiblesses que nous pointons tous du doigt (le gardien, l’arrière gauche ainsi que le poste de sentinelle). Mais je nous vois tellement puissants que j’ai le sentiment que nous pouvons ne faire qu’une bouchée des Meringues.

D’ailleurs si tel est le cas je peux d’ores et déjà annoncer que le couplet suivant nous sera servi à toutes les sauces : «Le PSG version QSI a enfin sorti un gros en phase aller/retour. Cela serait magnifique s’il n’avait battu un Real Madrid en décomposition et gavé de victoires après avoir remporté 2 Ligues des Champions consécutivement».
Ce sont d’ailleurs les même qui nous expliquent que c’est une mauvaise nouvelle pour nous que le club madrilène soit à la cave actuellement car contre nous ils vont tout donner pour sauver leur saison. Car c’est bien connu c’est toujours bon signe d’aligner les contre performances. En plus de cela, de leur côté les Parisiens vont se présenter au Bernabeu comme s’ils disputaient un vulgaire match de Coupe de la Ligue.

A titre personnel, je suis extrêmement content de rencontrer le Real Madrid en 8ème de finale car avec le match retour à la maison nous allons pouvoir exorciser cette &% #< ! de remontada. Jouer cette équipe en quarts avec le retour chez eux aurait provoqué une forte anxiété et ce, quelque soit le score du match aller. Là nous avons l’occasion de pulvériser le sortilège en éliminant son meilleur ennemi.
J’étais présent au Parc lors des matchs de 1993 et 1994. Le 4-1 contre la bande à Butragueno est probablement le match référence de ma génération, celui qui a donné confiance à cette équipe et permis de gagner la C2 en 2016. J’espère que cette double confrontation contre l’ogre Madrilène accouchera du même résultat et pourquoi pas de conséquences plus fastes encore.

En attendant, que le temps est long, et que je déteste ce mois de janvier.
Frananc l’abonné 1133403

À propos Blogueur Parisien

x

Check Also

Cavani raconte son plus beau souvenir depuis qu’il est au Paris Saint-Germain

Devenu le nouveau chouchou du Parc des Princes et en passe de dépasser Zlatan Ibrahimovic ...