Calderon : “Si Neymar n’a pas de clause, il ne viendra pas cet été au Real”

Ramon Calderon, président du Real Madrid de 2006 à 2009, n’est pas l’ami de Florentino Pérez, bien installé au poste. L’ancien dirigeant était passé lundi à l’offensive sur les réseaux sociaux accusant la direction merengue d’enfumage (lire ici), il poursuit dans Le Parisien.

“C’est une stratégie que le Real a toujours utilisée pour détourner l’attention des supporters des problèmes actuels de l’équipe et leur vendre du rêve pour la saison prochaine. Quand une information de ce type sort dans les journaux, ce sont des indiscrétions intéressées que le club a laissé filtrer pour voir la réaction de la base, explique Calderon. Si le Real a laissé filtrer cette information, c’est qu’ils savent qu’ils peuvent réaliser ce transfert. Dans ce type d’opération, le point d’inflexion, c’est la volonté du joueur. Après, s’il n’y a pas de clause libératoire dans le contrat de Neymar, le PSG ne négociera jamais avec le Real Madrid. S’il n’y en a pas, il ne viendra pas cet été, c’est sûr.”
Les clauses libératoires n’existant pas en France, cela ne peut passer que par une démarche sous seing privé, une convention juridiquement à portée limitée.

À propos Redaction