La demande de Cavani est rejetée concernant les poursuites en diffamation contre Médiapart

Le 22 mai dernier, Mediapart publiait son enquête sur les « Malta Files » en révélant le nom de certaines fortunes « qui avaient utilisé la petite ile pour optimiser leurs revenus ». Parmi eux, Edinson Cavani. En cause, « l’attaquant vedette du PSG a touché 1,59 million rien qu’en 2015 par le truchement de deux sociétés maltaises, économisant 482 442 euros d’impôts » affirmait le média ce jour-là. D’après les documents officiels qui ont été examinés par les journalistes, l’attaquant uruguayen aurait placé 1,59 million d’euros en 2015 sur ses deux comptes étrangers, sur lesquels le joueur aurait payé seulement 3% d’impôts au lieu des 33% qu’il aurait payé en France.

Une version infirmée par le joueur qui a porté plainte contre Mediapart pour diffamation. Et cette demande a été rejetée par le tribunal de grande instance de Nanterre, ce mardi rapporte RMC Sport. En effet, « l’incertitude quant aux faits dénoncés ne permettait pas aux prévenus de se défendre et d’apporter une preuve contraire », a jugé le tribunal. Pourtant, Cavani a assuré via la plaidoirie de son avocat, Me Hervé Lehman, avoir : « déclaré a posteriori les revenus de ces sociétés maltaises en France au titre de son impôt sur le revenu, versant au dossier sa déclaration d’impôt et son avis d’imposition. »

À propos Redaction