Emery : « Les choses qui ne sont pas importantes ailleurs le deviennent ici »

Dimanche soir un choc de la Ligue 1 attend le PSG, ce sera à Lyon. 48 heures avant la rencontre, Unai Emery répondait aux questions de la presse. Extraits choisis.

Groupe

Le joueur qui en est hors, c’est Thiago Motta, il continue avec le kiné. Les autres joueurs sont bien. On va aujourd’hui préparer le match de dimanche. Les premières nouvelles du docteur, c’est que les joueurs sont bien. Le groupe est fort, le vestiaire aussi. Tous ensemble, nous allons faire notre chemin. Turn over ? L’idée, c’est de jouer avec la meilleure équipe sur le terrain. On joue chaque mercredi, chaque dimanche. Il faut aussi avoir des joueurs qui peuvent mettre de l’intensité. Verratti et Di Maria sont ceux qui ont beaucoup joué, c’est pour ça qu’ils sont sortis mercredi.

Neymar savait-il pour le record de Cavani ?

Avant le match nous parlons de statistiques collectives. Si les joueurs connaissent les statistiques individuelles des autres… demandez-lui. Tireur de penalty ? Je garde ça pour le groupe, c’est à l’intérieur. Chaque joueur a un rôle, y compris pour les penaltys. Cavani affecté ? Il a grandi Paris, il est heureux ici. Le groupe est fort, il pense collectivement. Les joueurs sont prêts, en équipe, avec une mentalité d’équipe. On pense tous au match de Lyon. Il y a eu beaucoup de choses positives mercredi. Le vestiaire est fort. Ensemble on va faire notre chemin. La place de Cavani dans le vestiaire ? C’est un des plus anciens. Il est très impliqué. Il a sa personnalité, son caractère, comme tous. Certains parlent plus, d’autres moins. Il y a des groupes en fonction des langues. Même si le Français est la langue la plus importante.

Trop de polémiques ?

Le Club grandit pas à pas. Les choses qui ne sont pas importantes ailleurs le deviennent ici. Nous parlons entre nous. Le groupe est fort, il surmonte tout ça. Même si ça prend de l’ampleur à l’extérieur.

Lyon

Fekir ? C’est un très bon joueur. Quand Lyon a joué au Parc, il était en 10. Il faut être attentif. Après nous volons imposer notre style sur le terrain. On sera attentifs aux bons joueurs, cette équipe a progressé. Match piège ? Ils sont 2e, ils joueront dans un stade plein, c’est une bonne équipe, nous devons bien préparer le match. Mais nous voulons grandir en équipe, y compris dans la difficulté. Contre Dijon, l’équipe a été concentrée 90 minutes, il faudra que ce soit pareil à Lyon.

Avenir personnel

Je vis le moment, j’en profite. Je ne pense pas au futur. Je suis content ici, c’est aussi un grand défi personnel. Je me concentre sur le travail, chaque jour. Tous les matches avec nos supporters, au Parc, j’en profite. J’ai envie de faire de grandes choses à Paris. Je suis tranquille.

Real Madrid

Chaque entraînement, chaque match sera décisif en prévision du 14 février et ce match aller. C’est la meilleure des préparations pour être compétitif.

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters
x

Check Also

Mbappé sixième meilleur joueur européen de la saison

Ce lundi, l’UEFA a dévoilé le nom des trois finalistes pour le prix du meilleur  ...