psg

Revue de presse PSG : Amiens, Cavani, Pastore, Lo Celso

Vu et lu au sujet du PSG ce mercredi dans la presse écrite.

« Comment affirmer l’autorité de l’institution PSG tout en ménageant la susceptibilité du meilleur buteur ? C’est la difficile équation qu’ont dû résoudre Henrique et Emery, écrit Le Parisien. Officiellement, aucune sanction n’a été prise à l’égard de Cavani mais cette mise à l’écart prolongée, après cinq jours d’entraînement, y ressemble tout de même beaucoup. Selon les proches du Matador, aucune sanction pour la bonne raison qu’il avait bien prévenu. Concernant Pastore, le cas est sensiblement différent. Flaco tente de mettre la pression sur ses dirigeants pour obtenir un bon de sortie. »

« Paris ira à Amiens en bus (157 km), ajoute le quotidien francilien et évoque Jesé de retour à Las Palmas. « Toujours sous contrat avec le PSG, l’attaquant devrait prochainement rejoindre Las Palmas en prêt, six mois seulement après avoir quitté le club des Iles Canaries. L’occasion de se rapprocher de son fils de 7 mois malade. »

« Les faits sont têtus : si Cavani n’est pas retenu aujourd’hui pour le déplacement en Picardie, ce n’est pas parce qu’il n’est pas prêt physiquement, lance L’Équipe. Si les deux Sud-Américains ont évoqué des problèmes personnels et maintenu avoir prévenu de leurs retards, les dirigeants parisiens ont eu le sentiment d’être placés devant le fait accompli. Oui, ils étaient avertis, non, ils n’étaient pas d’accord[…] La direction parisienne a décidé de sanctionner financièrement Cavani et Pastore. La retenue sur salaire s’effectuerait au prorata des jours de retard : deux pour l’un, cinq pour l’autre. »

« Unai Emery, qui ne souhaite pas trop remanier son équipe, ce soir, devrait tout de même faire souffler Adrien Rabiot et offrir à Giovani Lo Celso une cinquième titularisation d’affilée, lit-on également. Hier, l’entraîneur espagnol a procédé à un petit jeu au cours duquel il a aligné devant Trapp une défense formée de Daniel Alves, Thiago Silva, Kimpembe et Kurzawa. Au milieu de terrain, Draxler et Lo Celso étaient associés à Nkunku. Mais le staff espagnol aime aussi mélanger les veilles de match… Lucas ne figure pas dans le groupe. Il semble ne plus avoir aucune chance de jouer à Paris sous l’ère Emery. »

Giovani Lo Celso « se fait petit à petit sa place au sein de l’effectif d’Unai Emery, constate l’AFP. Mardi, le coach parisien s’est montré dithyrambique à l’égard du jeune argentin.  Important, le jeune gaucher de 21 ans l’est peut-être un peu par défaut. Plutôt n°10 de formation, il dépanne plutôt efficacement au poste de sentinelle, quand le seul habitué à ce poste, Thiago Motta, est absent. Ce sera encore le cas mercredi à AmiensEn championnat et coupes nationales, Lo Celso fait l’affaire. Mais en serait-il de même en Ligue des champions contre le Real Madrid ? En attendant de savoir si le PSG se renforce à ce poste cet hiver – il a été question récemment de discussions avec Lassana Diarra -, il n’y a de toutes façons que des rencontres de compétitions nationales. Associé à un Verratti revenu à son meilleur niveau et à Rabiot, Lo Celso devrait donc avoir encore du temps de jeu pour continuer de progresser… Et faire un peu parler de lui. »

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters
x

Check Also

Neymar Di Maria

Mbappé et Di Maria rejoignent Cavani et Neymar dans le Top 20 des meilleurs buteurs du PSG sur une saison

Le Paris Saint-Germain écrase tous les records cette saison principalement grâce à son attaque de ...