La revue de presse PSG : Amiens, Pastore, Cavani, Ben Arfa, Neymar, Dubaï, notes

Vu et lu au sujet du PSG ce jeudi dans la presse écrite hexagonale.

“En infériorité numérique, aucune formation française ne peut résister face à l’équipe d’Unai Emery, trop puissante, trop talentueuse, trop surdimensionnée à un promu de Ligue 1, observe Le ParisienCette 35e victoire d’affilée dans une Coupe nationale conduit le PSG en demi-finale. Elle viendra alourdir le calendrier avant la Ligue des champions. Mais ni Trapp ni Di Maria ni Meunier ne vont s’en plaindre. Elles agissent comme un baume social dans un vestiaire fracturé par les temps de jeu inégalement répartis. […] Dimanche, on monte le son, avec un déplacement chez Ranieri, à Nantes.”

Le quotidien francilien rapporte qu’Hatem Ben Arfa (sans nouvelle d’Antero Henrique) a pris la décision d’aller au bout de son contrat au PSG, jusqu’en juin 2018 : “Il ne profitera pas du mercato hivernal.”

“Thiago Silva est revenu hier sur les retards d’Edinson Cavani et Javier Pastore à la reprise de l’entraînement, lit-on encore. Si le Brésilien ne se montre pas tendre avec le buteur, il dissocie son cas de celui de l’Argentin dont il confirme le probable départ. « Cavani va revenir à un moment ou à un autre, car le club et le coach vont lui donner cette possibilité, explique le défenseur parisien. On vit un moment très important pour le club et on doit rester ensemble même si Cavani et Pastore ont fait quelque chose qui n’est pas bon pour le groupe et le club. On doit réfléchir avant de faire des gestes comme ça, ce n’était pas bon pour tout le monde mais nous sommes à leurs côtés. Après, il y a une différence entre eux. Je crois que Pastore a dit au club qu’il voulait partir et qu’à la fin ils ont trouvé un accord. Cavani c’était un peu différent. Maintenant, on doit rester concentrés et faire en sorte qu’il revienne le plus vite possible. »

Les notes du Parisien : Trapp 6 / Meunier 5 / Marquinhos 5 / Thiago Silva 5 / Berchiche 4 / Verratti 7 / Rabiot 7 / Draxler 5 / Di Maria 5 / Mbappé 5 / Neymar 5

Les notes de L’Equipe : Trapp 6 / Meunier 6 / Marquinhos 6 / Thiago Silva 6 / Berchiche 5 / Verratti 6 / Rabiot 7 / Draxler 5 / Di Maria 4 / Mbappé 6 / Neymar 5

“Paris s’est qualifié petitement, juge L’ÉquipeSans forcer ni trembler, mais sans être également très inspiré. Emery aurait pu davantage faire tourner. Fallait-il absolument aligner cette équipe pour se qualifier ? Emery prend le risque de perdre certains remplaçants qui pourraient juger que son turnover est insuffisant, et surtout que l’un de ses cadres se blesse avant les rendez-vous majeurs. Mbappé et Neymar ont reçu des coups hier. Le Brésilien a affiché un comportement quelque peu suffisant. Il veut être davantage protégé par les arbitres. Systématiquement ou presque d’ailleurs, il fait appel à Thiago Silva après les fautes subies. Entre l’absolue obligation de protéger l’intégrité de Neymar et la nécessité de laisser une zone d’intervention aux défenseurs adverses, les arbitres vont devoir trouver un équilibre dans les prochaines semaines. Sinon, ce Neymar, irrité, moqueur, déjà aperçu par séquences au Barça, réapparaîtra. Souvent…”

“Le PSG a conseillé à ses joueurs et à son staff de ne pas partir en vacances à Dubaï, l’émirat «ennemi» du Qatar, pendant les fêtes, explique le journal sportif. Sans doute afin de ne pas froisser l’émir Al-Thani, l’actionnaire du PSG, les dirigeants ont pris les devants. Ils n’avaient pas envie de voir l’un de leurs salariés en photo dans un magazine ou sur un réseau social quelconque, en train de profiter des plaisirs de la vie à Dubaï. Contacté, le PSG n’a pas souhaité commenter cette recommandation. […] Certains, à Paris, ont pris l’habitude de se rendre à Dubaï, même pour un weekend. D’autres y possèdent même un bien immobilier. Mais, au fil d’une saison que le PSG imagine grandiose, personne n’a souhaité aller à l’encontre de ce conseil et provoquer l’ire des patrons – et surtout celle du patron.”

“Neymar, Mbappé, Verratti, Thiago Silva, Di Maria… Jamais autant de stars du ballon rond n’avaient foulé la pelouse du stade de la Licorne ! constate Le Courrier Picard. L’Amiens SC, réduit à dix après l’expulsion de son gardien de but à la 34e minute, s’est logiquement incliné.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters
x

Check Also

Modric : “Mbappé, c’est un talent extraordinaire, une magnifique promesse pour le futur”

Dans un entretien accordé à France Football, Luka Modric évoque la course au Ballon d’Or ...