psg

Revue de presse PSG : Lyon, Neymar, Cavani

Vu et lu au sujet du PSG ce dimanche dans la presse écrite nationale.

« Une semaine après avoir raté le déplacement à Nantes, Neymar zappe celui de Lyon, cette fois-en raison d’une douleur à la cuisse droite. Les absences répétées de Neymar interrogent, estime Le Parisien. « Les conditions climatiques actuelles en France ne sont pas favorables pour les muscles, surtout en revenant du Brésil où c’est l’été, explique l’ancien médecin des Bleus. Le froid et l’humidité nuisent aux articulations, aux tendons et aux muscles, surtout pour le jeu de Neymar avec des efforts brefs et explosifs. » […] Cette douleur à la cuisse droite intervient juste après la « broncagate ». […] Di Maria va enchaîner une cinquième titularisation de suite. Il confie en privé qu’il rêve de disputer le 8e de finale aller contre le Real Madrid. »

« Fekir et sa bande peuvent offrir mieux qu’une résistance à ce PSG, écrit Dominique Sévérac. Pour l’instant, Paris a plutôt remporté ses chocs sans être chic. Les succès face à Lyon (2-0) et Monaco (1-2) et surtout le nul à Marseille (2-2) ont laissé un petit goût amer. Sans parler de l’effondrement à Munich (3-1). Franchement, dans ces rencontres à forte pression et très suivies, le PSG n’a pas encore renversé la table. Seule la réception du Bayern avait en partie régalé. L’OL, c’est plus fort que Nantes et, si l’inhibition quitte un instant ces équipes de Ligue 1 d’abord impressionnées avant qu’elles ne se réveillent, il peut y avoir un match. »

Enfin, le quotidien francilien se demande ce que le PSG peut encore envier à l’OL1/Un stade de 60 000 places 2/L’influence grandissante d’Aulas (« Il est même LE Monsieur Fair-play financier au moment où l’UEFA met en place une nouvelle mouture. Malgré sa suprématie économique, le PSG n’a pas rattrapé cette influence politique »). 3/Une équipe féminine invincible. 4/Une formation de niveau européen.

En raison d’un « mouvement social », L’Equipe ne parait pas un deuxième jour de suite.

« Le choc ce soir entre l’OL et le PSG est un peu plus qu’un match. Il met aux prises les deux clubs qui ont remporté le plus de titres de champion depuis le début des années 2000 et chaque sortie du club parisien est désormais un événement, juge Le Progrès. Pour l’OL, l’idéal serait dans une inflexibilité défensive et une capacité à rentabiliser au maximum les ballons de récupération. Plus facile à dire qu’à faire… Mais, on sait aussi que le PSG a une relative faiblesse sur le côté gauche de sa défense, et depuis le forfait de Neymar, on a l’impression que les actions de l’OL sont remontées. »

« Cavani vit un début d’année étrange, entre record et polémiques, observe le JDD. Après avoir égalé le record de 156 buts sous le maillot parisien dans un match doublement historique (8-0 contre Dijon, plus large victoire à domicile), Edinson Cavani a dîné chez lui avec plusieurs membres de sa famille. Simplement, à son image. Enamouré, le Parc des Princes lui a fait sentir son importance. […] La polémique née de son retour tardif à l’entraînement début janvier ? Oubliée. D’après nos informations, le club ne lui a pas signifié d’autre sanction que sa mise à l’écart, officieuse, pendant les deux premiers matches de 2018. Un « problème personnel » l’avait poussé à demander un délai de 48 heures. C’est son frère qui avait prévenu Antero Henrique. « Quand il revient chez lui, il a du mal à en repartir, pointe un intime du vestiaire. C’est sa faiblesse. Le seul moment où il n’est pas fiable. » […] La direction semble avoir passé l’éponge.  […] Cavani est désormais « une légende », se plaît à rappeler un de ses amis. […] A contrecœur, le PSG pourrait se résoudre à mettre sur le marché le goleador. S’il a prolongé en avril dernier jusqu’en 2020, les prétendants, de l’Atlético à la Juventus, n’attendent qu’un signe pour passer à l’offensive. Et lui donner l’importance qu’il n’a pas totalement à Paris. »

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters
x

Check Also

Benarbia

Benarbia rhabille Germain pour l’hiver après ses critiques envers Neymar

Un peu de repos, un anniversaire célébré, les joueurs et le staff du PSG ont ...