presse

Revue de presse PSG : Neymar, Mbappé, Diarra, Lucas

Vu et lu au sujet du PSG ce mercredi dans la presse écrite hexagonale.

“De nouveau forfait ce soir, Neymar n’est pas du tout fan de la Ligue 1, avancent Degorre et Hermant dans L’ÉquipeLa star brésilienne, en privé, ne cache plus ses interrogations, il le trouve souvent trop défensif et rude physiquement. Neymar avance qu’en Espagne le jeu est plus ouvert, qu’il y était moins sujet aux coups. Ce mal-être est même récemment remonté aux oreilles des dirigeants des instances via diverses discussions informelles. Ces derniers s’inquiètent à l’heure où le prochain appel d’offres de la L1 se rapproche. Au PSG aussi, on surveille. […] Mais quand bien même le Real Madrid serait en capacité de proposer une somme d’argent de plusieurs centaines de millions d’euros ou d’inclure Cristiano dans la transaction, al-Khelaifi ne cillera pas. Neymar est parisien. Pour le Qatarien, ce n’est pas près de changer. Et pour le Brésilien ? Que se passera-t-il s’il lance un bras de fer ?”

“Le PSG reçoit Guingamp, sans Neymar et Mbappé, blessés, et sans Diarra, pas encore prêt, observe le journal sportif. Neymar ne s’est pas entraîné. Mbappé, qui passait des examens chez un neurologue, non plus. Son absence pourrait même s’étendre jusqu’à la fin de la semaine. Verratti a dû également renoncer à ce match à cause d’une gêne musculaire. Tous ces forfaits ont fait le bonheur – ponctuel – de Lucas. Mais il ne s’agira forcément que d’un dépannage.”

“Neymar et Mbappé ont un mot du médecin, ironise Le Parisien. Hier matin, Mbappé a consulté Jean-François Chermann, un neurologue de réputation internationale. Selon le PSG, Mbappé « souffre toujours de ses contusions multiples » mais « les différents examens pratiqués n’ont pas mis en évidence de lésion traumatique ». Un diagnostic rassurant même si aucune durée d’indisponibilité n’a été avancée. […] C’est soir de coupe nationale, c’est Trapp. L’énorme faute de placement d’Areola à Lyon renforce la curiosité autour de la prestation du gardien allemand. Mais elle ne bouscule pas la hiérarchie. […] Du camp des Loges filtre l’écho d’une entente constructive entre les deux gardiens. Trapp ne s’éternisera pas à Paris après la Coupe du monde. Il est prêt à un retour en Allemagne pour retrouver une place de titulaire. Areola gardera un œil sur le mercato d’été de son club. En fin de contrat en 2019, il sait comme tout le monde que le PSG cherche un gardien. Trois dossiers semblent menés de front par Henrique : Oblak, Courtois et Donnarumma alors qu’il avait tenté fin août d’engager Reina. Evidemment, tout cela suppose que le fair-play financier ait laissé à Paris la latitude d’investir alors que le club vise également un latéral gauche et un milieu avec le départ programmé de Thiago Motta.”

“Al-Khelaïfi a participé hier au comité stratégique de l’UEFA concernant la réforme du fair-play financier, qui s’oriente vers un contrôle de la balance des transferts (différence entre les ventes et les achats de joueurs) dans une limite de -100M€, rapporte le quotidien francilien. En cas de franchissement de cette barrière les clubs feraient l’objet d’une enquête formelle en cours de saison, comme le PSG cette année.”

“Lassana Diarra va passer une tête ce soir au Parc. Il croisera pour la première fois le président et viendra saluer ses partenaires, lit-on également. Il effectuera son premier entraînement avec le reste du groupe demain. Sa présence sur les terrains est espérée à Toulouse pour le week-end des 10 et 11 février. Compte tenu de l’enchaînement des rencontres, le PSG n’a pas programmé de présentation à la presse.”

Enfin, il est question de Lucas : “Ces derniers jours, le Betis a accéléré les négociations. Le Betis, qui n’a pas de problèmes de trésorerie, envisagerait désormais un transfert dès cet hiver et s’apprête à transmettre au PSG une première offre de 18M€, assortie de bonus, qui pourrait rapporter au final près de 30M€ au PSG, sans compter un intéressement sur une éventuelle revente. On reste encore loin des 40M€ espérés par Paris. Ce dossier ne devrait donc pas évoluer dans les prochaines heures. Antero Henrique sait que lors des derniers instants du mercato, les enchères peuvent grimper si des clubs anglais concrétisent enfin leur intérêt. Mais pour le moment, le Betis a clairement une longueur d’avance.”

“L’exploit est possible. Les supporters se montrent optimistes, explique Ouest France. « C’est la Coupe de France, sur un coup de chance, on ne sait jamais », lance Erwan. Dominique, 56 ans, partage cet avis. « Ce ne sera pas simple mais le PSG est dans le doute. Je crois que cette défaite face à Lyon n’a pas été digérée par les joueurs. » De quoi donner à ce Kalon une lueur d’espoir quant aux chances de qualification des Rouges et Noir. « Et puis, c’est aussi ça la magie de la Coupe de France. De croire à l’impossible. »

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters
x

Check Also

PSG 14 novembre 2018

Revue de presse PSG : la menace de la chambre de jugement du fair-play financier, fichage ethnique, surenchère chez les jeunes…

Vu et lu au sujet du PSG ce mercredi 14 novembre 2018 dans la presse ...