presse psg

Revue de presse PSG : Rennes, Trapp, Motta, notes

Vu et lu au sujet du PSG ce lundi 8 janvier 2018 dans la presse écrite française.

« Dans une rencontre à sens unique, le PSG a offert un festival offensif pour son premier match de l’année. Seule fausse note, la défense a encore concédé un but, juge Frédéric Gouaillard dans Le Parisien. Quatre jours de préparation, c’est amplement suffisant quand on affronte un Stade Rennais aussi insignifiant. Les Bretons peuvent remercier Eurosport. […] En 2018 comme en 2017, Paris cultive cette faculté de démarrer ses matchs pied au plancher. Loin d’être parasité par les défections de Pastore et de Cavani, le collectif parisien a parfaitement maîtrisé. »

Dans le quotidien francilien, il est également question du retour imminent de Pastore (« en début de semaine »), de Ranieri (Nantes) qui aime Lucas, de Trapp qui n’a pas demandé à partir (« Le mercato est ouvert et il y a beaucoup de rumeurs. Mais je suis toujours à Paris et je n’ai jamais demandé à partir »), et de Motta touché à un mollet (« Il a ressenti une douleur au mollet, a expliqué Unai Emery. Avec le staff médical, nous pensons que ce n’est pas très grave mais nous évaluerons lundi la nature de la blessure après des examens »).

Les notes du Parisien : Trapp 6 / Dani Alves 6/ Thiago Silva 6 / Kimpembe 6 / Berchiche 6 / Verratti 8 / Lo Celso 7 /Rabiot 7 /Di Maria 8 / Mbappé 8.5 / Neymar 8.5

Les notes de L’Equipe : Trapp 7 / Dani Alves 6/ Thiago Silva 6 / Kimpembe 6 / Berchiche 7 / Verratti 8 / Lo Celso 6 /Rabiot 7 /Di Maria 8 / Mbappé 8 / Neymar 8

« Le PSG a effectué une entrée dévastatrice en 2018 et présenté ses vœux avec autorité. C’est simple, Neymar et ses coéquipiers veulent tout, constate L’Équipe. Le PSG a offert un premier aperçu de son état d’esprit du moment et souligné l’importance, pour ses joueurs, de se présenter dans un peu plus d’un mois, à Madrid, débarrassé de toutes les ombres, même les moins encombrantes. […] Mais, pour que le ciel soit complètement dégagé, le PSG doit désormais gérer les affaires Pastore et Cavani, ce qu’il n’a pas encore vraiment fait. Entré à la 61e minute, Thiago Motta, touché à un mollet, est ressorti huit minutes plus tard, hier. Et s’il avait le regard sombre, ce n’est pas parce qu’il avait concédé un penalty ».

« La Bretagne réussit au PSG qui a parfaitement lancé son année 2018 en gagnant facilement (1-6) à Rennes, écrit Ouest-FranceLe score à la pause aurait même pu être bien plus lourd sans quelques interventions du pauvre Abdoulaye Diallo, abandonné par sa défense. Le PSG a parfaitement préparé son quart de finale de Coupe de la Ligue contre Amiens mercredi et les autres échéances à venir sans puiser dans ses réserves. Le point noir a été la sortie de Thiago Motta, blessé (67e) six minutes après son entrée en jeu, dans un secteur de jeu où Unaï Emery commence à manquer de solutions. »

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters
x

Check Also

Neymar Di Maria

Mbappé et Di Maria rejoignent Cavani et Neymar dans le Top 20 des meilleurs buteurs du PSG sur une saison

Le Paris Saint-Germain écrase tous les records cette saison principalement grâce à son attaque de ...